Videos NBA

Flashback : quand Damian Lillard explosait son career high face au Jazz, 59 pépitos !

Pour vous faire patienter avant l’Euro et – surtout- avant la reprise de la NBA en octobre, TrashTalk vous offre tout au long du mois d’août un condensé de ce qu’il s’est fait de mieux la saison passée. Des perfs de fous malades assaisonnées ça et là d’instants historiques, du retour de Kevin Durant dans l’Oklahoma jusqu’à son sacre en juin face à LeBron, en passant par les triples-doubles de Russell Westbrook ou les 30 000 points atteints par Dirk Nowitzki. On embarque ? Allez, on embarque.

S’il est un joueur qui a une fois de plus crevé l’écran cette saison en NBA c’est bien Damian Lillard. Auteur d’une fin de saison monstrueuse pour pousser ses Blazers en Playoffs, le sniper a certes été snobé une troisième saison consécutive par les votants du All-Star Game mais s’est incrusté pour de bon parmi les tous meilleurs meneurs de la Ligue. Sixième meilleur scoreur du pays pour la deuxième saison de suite, Dame Dolla nous a ainsi offert quelques séances de porno gratuites cette année, à commencer par cette douce nuit du 8 avril face au Jazz…

59 points à 18/34 au tir dont 9/14 du parking et 14/16 au lancer, 6 rebonds, 5 passes, 1 contre et 1 steal en 42 minutes

Il fallait une performance majuscule ce soir-là, histoire de rapprocher un peu plus Rip City d’un excitant premier tour de Playoffs face aux Warriors. Et comme souvent, le détonateur se nomma Damian. Un premier quart historique où le cinglé va scorer 26 points dont 22 consécutifs, un second quart passé à se gratter le nez histoire de laisser croire le Jazz à une improbable victoire, mais déjà le sentiment que la soirée allait être signée Lillard.

Des bombinettes du parking sans aucun respect pour ses défenseurs, une confiance absolue et tous les ballons en deuxième mi-temps, voilà comment Lillou va aller chercher son career high en sifflotant. Record en carrière donc mais également record de franchise à domicile et même, soyons fou, record de franchise tout court. Aux chiottes Damon Stoudamire et ses 54 puntos, Lillard est dans l’histoire de sa franchise, comme s’il n’y était déjà pas suffisamment rentré…

Douché au Gatorade pour fêter ça, Damian Lillard a donc inscrit en ce soir d’avril son nom tout en haut des charts de Portland. 59 points, un career high, le scalp du Jazz et indirectement celui des Nuggets, on appelle ça une soirée réussie.

Les stats de Damian Lillard en 2016/17

  • Saison régulière : 27 points à 44,4% au tir dont 37% du parking, 89,5% au lancer, 4,9 rebonds, 5,9 passes et 0,9 steal
  • Playoffs : 27,8 points à 43,3% au tir dont 28,1% du parking et 96% au lancer, 4,5 rebonds, 3,3 passes et 1,3 steal

Le Top 5 de Damian Lillard en 2016/17

  • 4 novembre @ Mavericks : 42 points à 12/18 au tir dont 5/6 du parking et 13/14 au lancer, 4 rebonds et 4 passes
  • 23 novembre @ Cavaliers : 40 points à 13/21 au tir dont 5/7 du parking et 9/9 au lancer, 7 rebonds et 11 passes
  • 15 décembre @ Nuggets : 40 points à 13/22 au tir dont 4/8 du parking et 10/11 au lancer, 3 rebonds et 10 passes
  • 19 mars @ Heat : 49 points à 14/21 au tir dont 9/12 du parking et 12/12 au lancer, 1 rebond, 5 passes et 1 contre
  • 8 avril vs Jazz : 59 points à 18/34 au tir dont 9/14 du parking et 14/16 au lancer, 6 rebonds, 5 passes, 1 contre et 1 steal

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top