Sixers

Jahlil Okafor s’est affûté cet été : régime vegan, 10 kilos de moins et des bouches à fermer

Jahlil Okafor

Plus de poireaux, moins de kilos, moins de mise au repos.

Source image : YouTube

A ceux qui pensaient que Jahlil Okafor n’était pas le type de mec à inviter chez soi pour manger au risque de passer trois sangliers et l’intégralité de son frigo, et bien ce n’est pas le cas. Après avoir squatté le banc en fin de saison dernière, le joueur a décidé de bosser sur sa condition physique en adoptant un régime alimentaire presque vegan. L’objectif est clair : plus de poireaux, moins de kilos, moins de mise au repos.

Pendant que Raymond Felton remet de la sauce barbecue sur ses chicken wings, et alors que James Harden s’était lui mis en mode healty pendant l’été, le pivot des Sixers a également décidé de s’affûter pour être au top physiquement la saison prochaine. Terminés la viande, le fromage et le chocolat, le produit formé à Duke n’affiche plus “que” 117 kilos sur la balance, soit dix de moins qu’avant sa mise à la diète. Le joueur se sent très bien, de quoi aborder une saison, sur de meilleures bases pour celui qui n’était plus inclus dans la rotation de Brett Brown ces derniers mois. Le joueur est revenu sur son régime pour Jessica Camerato de CSN Philly.

“J’ai arrêté les produits laitiers, soit le fromage, le chocolat et les choses comme ça. Mais de temps en temps, je mange un peu de poisson. Je me sens plus léger, je me sens très bien. J’ai pris mon corps et ma santé au sérieux, ainsi que ce que je mange. Je pense que ça va payer.”

Attendu à Philly avec impatience grâce à son potentiel offensif, Jahlil Okafor n’a pas eu les deux premières saisons dans la Grande Ligue qu’il escomptait : une carte de visite à l’infirmerie, des “petites” échauffourées dans les rues de Boston, un bilan collectif qui en démoraliserait plus d’un et désormais des galères sur le banc de touche. Le gamin faisait saliver tout le monde après s’être baladé en NCAA avec coach K, et avait plutôt bien réussi son entrée chez les grands avec une saison à 17,5 points et 7 rebonds. Mais la NBA n’est pas un long fleuve tranquille, et ce même pour des joueurs bourrés de talent comme Jahlil Okafor. A quelques semaines de la reprise, le gamin l’a visiblement compris : il faut se bouger parce que la concurrence est rude dans la franchise des bambins-pépites et un embouteillage de nounours s’est créé dans la peinture avec Joel Embiid, Amir Johnson et Richaun Holmes. On le sait, le potentiel du troisième choix de la Draft 2015 est immense : grâce son jeu dos ou face au panier, son tir extérieur et on jeu de passes, le pivot est techniquement l’un des meilleurs de sa cuvée. Avec sa perte de poids et sa meilleure forme physique, l’avenir du petit génie de Duke pourrait donc s’éclaircir de nouveau s’il souhaite cartonner en sortie de banc des Sixers la saison prochaine. Néanmoins, une question reste encore en suspens : restera à Philly ou restera pas ? Si Okafor est dans les rumeurs de transferts depuis la nuit des temps, il est pour l’instant attendu au camp d’entrainement des Sixers dans quelques semaines. Alors en attendant de connaitre son sort, le joueur a lucidement compris que la probable absence de l’ogre camerounais en début de saison est une opportunité pour prouver qu’il pourrait même réintégrer le starting five et cartonner tout autant que son pote louveteau du Minnesota. Alors ne lésine pas sur le chou-fleur gamin, t’as encore une belle carrière devant toi à seulement 21 ans.

Après deux saisons moins plaisantes que prévues, Jahlil Okafor est prêt à retrouver la production que l’on attendait de lui. Nouveau régime alimentaire, meilleure forme physique et moins de kilos à transporter seront peut-être la clef pour réintégrer la rotation des Sixers en sortie de banc. En tout cas on te le souhaite, heing Laurent Paga ? 

Source : CSN Philly


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top