Cavaliers

Isiah Thomas a parlé à… Isaiah Thomas depuis son transfert : “Il lutte actuellement”

Isaiah Thomas
Source image : YouTube

Depuis le choc du transfert de ce mardi entre Cavs et Celtics, nombreux sont ceux qui essayent d’obtenir le moindre signe venant d’Isaiah Thomas : un autre Thomas, ce Bad Boy d’Isiah, a eu cette chance.

C’est en étant invité à la MMA Hour de Las Vegas que Zeke a pu s’exprimer sur le dossier le plus chaud de la semaine, du mois et peut-être même de l’année quand on voit les proportions prises par cette affaire. Proche du nouveau meneur des Cavs de par leur nom, leur petite taille et leur capacité à défier les plus grands arbustes, le vétéran a apparemment pu échanger quelques mots avec son poulain à l’abris des oreilles indiscrètes. Véritable mentor pour Isaiah, qui pour rappel a eu ce prénom parce que son daron avait parié sur… Isiah lors des Finales de 89, le Hall of Famer a forcément gardé la plupart des échanges pour lui mais il a tout de même offert une micro ouverture dans le monde bousculé de l’ex-Celtic. Quand un deal est aussi inattendu, alors que tu avais tout donné pour ta franchise, t’as besoin de temps pour tout bien digérer. Et bien au-delà du basket, puisqu’il a aussi des petits à gérer et une hanche à réparer, Isaiah est actuellement en train de vivre une période sacrément noire. Une dont il se relèvera certainement, mais va demander un paquet d’efforts. Chez lui, comme chez les Cavs. On écoute Zeke.

“D’un pur point de vue basket, ce sera super pour eux deux. Ils vont y arriver. Mais c’était vraiment comme une droite dans le ventre car c’est venu de nulle part. Kyrie s’attendait à un transfert, il était prêt. Je parlais à Isaiah l’autre soir, et il lutte actuellement. Il doit trouver où ses enfants vont aller à l’école, il doit trouver un endroit où vivre. Et c’était tellement inattendu pour lui.

Il a dit qu’il avait donné son coeur et son âme aux Celtics. Il leur a tout donné. C’est un business et on sait tous que c’est un business, mais que cela se produise ainsi pour lui, je pense que ça l’a vraiment blessé. Je crois que ça va être difficile pour lui de faire à nouveau confiance à autrui, de donner sa confiance, sa loyauté, cet amour pour une autre franchise.

Et je crois vraiment que les Cavs vont devoir effectuer un vrai travail avec lui d’un point de vue relationnel, afin qu’il retrouve cet amour de jouer pour une équipe. Parce que c’est un gars de petite taille et ce qui le fait sortir du lot c’est son amour du jeu ainsi que sa passion. Et si ces choses viennent à disparaître, ça va être très compliqué.”

Il est clair qu’en terme d’obstacles enjambés au fil des années, Isaiah avait montré un parcours des plus exemplaires aux petits souhaitant s’imposer en NBA. Capable de faire l’amour à tout type de défenseur, de devenir All-Star sans débat possible, de squatter le podium des meilleurs marqueurs de la Ligue et d’aller jusqu’en finale de conférence, le plus petit des Thomas était arrivé loin. Et tout ça avec quel élément moteur ? Son coeur, surdimensionné pour sa petite taille, inarrêtable machine qui était prête à relever tous les challenges. Quand vous devez autant compenser en ayant la force de prendre les contacts dans la raquette et de jouer avec de gros malheurs dans votre vie, vous avez plutôt intérêt à avoir une base mentale solide en coulisses. Du coup, forcément, quand Danny Ainge débarque et rase le tout au tracteur, ça la fout mal. Un triste épisode supplémentaire, qui ne devrait pas faire chuter Isaiah pour toujours, mais imposera bien une dure période de réadaptation.

Nombreux sont ceux qui pensent à Isaiah Thomas en ce moment, et pour cause. Le meneur est dans le mal sur un paquet de plans. Une étape à la fois, afin de prouver à nouveau qu’il fait partie des plus grands.

Source : Cleveland.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top