Celtics

Andrew Bogut intéresse les Celtics : un bûcheron australien de plus pour gérer la raquette ?

Andrew Bogut
Source image : YouTube

Absent des parquets depuis quelques mois mais toujours aussi apprécié pour son côté rugueux, défensif et expérimenté, Andrew Bogut pourrait se refaire une santé à base de trèfles.

C’est qu’on ne l’a plus vu jouer depuis quelques temps, et pour une bien triste raison. Alors qu’il avait signé à Cleveland pour tenter de gagner un titre de plus en protéger LeBron après lui avoir mis des tartes, Bogut a vite vu ses espoirs s’envoler puisqu’il s’est blessé dès sa première rencontre avec les Cavs. Fracture au niveau de la jambe, saison terminée, gros bad pour l’Australien. Rééducation longue et éprouvante pour un vétéran, qui se connaît tout de même assez bien et connaît également le business qu’est la NBA. Lorsqu’il s’agit de remporter une bague, avoir un éventreur professionnel qui accepte de faire le sale boulot est toujours agréable. Et si les Warriors en ont bien profité en 2015, bien plus que les Mavs ou les Cavs par la suite, les Celtics espèrent retrouver la meilleure version de Bogut une fois remis sur ses deux jambes. Bingo en tout cas au niveau des récentes discussions, puisque le camp vert et le camp d’Andrew ont échangé concernant un possible partenariat.

Une source interne à la Ligue a indiqué que les Celtics ne se presseront pas pour remplir leur dernier spot, et ils pourraient même le garder ouvert pour maintenir lerur flexibilité. Cette semaine, la franchise a été en contact avec plusieurs représentants d’agents-libres. Selon une autre source, ce groupe d’agents inclurait Andrew Bogut, qui se voyait signer à Boston en février dernier avant de trouver un accord avec les Cavs au final.

Il est clair que s’il manque bien une chose à Boston, au-delà d’une âme concernant Danny Ainge, c’est bien un pivot rugueux qui protège l’arceau. Sans vouloir manquer de respect à Al Horford, il protège autant l’arceau que nous dormons au quotidien. Ce qui fait très peu de contres par saison pour l’intérieur titulaire de Brad Stevens. Et derrière lui ? Un paquet d’ailiers ou ailiers-forts, sans véritable taille imposante. Seul Aron Baynes peut gérer la baston en-dessous, et ça tombe bien car l’animal est Australien. Une réunion avec Bogut serait particulièrement chouette sous le maillot vert, sachant que les Celtics ne diraient jamais non à un bosseur qui laisse les jeunes s’éclater. Tout ce que souhaite Andrew, c’est rester en NBA, garder ses chèques, participer à une belle aventure, tester ses cannes qui ont été meurtries, et si possible faire ça avec un pote Aussie. Et parce que les nouvelles vont toujours mieux en duo, Boston a du spot à gérer dans son effectif puisque le récent transfert (annulé ou pas, on verra) a libéré de la place dans l’effectif de Stevens.

Et si Bogut prenait part à la saison 2017-18 ? L’an dernier, on le voyait arriver en garde du corps de Dirk à Dallas. Mission ratée, en espérant que la prochaine soit la bonne : ce serait plutôt le cas à Boston.

Source : Boston Globe


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top