Cavaliers

LeBron James envoie un tacle aux “fans” qui brûlent des maillots : une sale mode qui doit disparaître

LeBron James

Pas content le BronBron, et il a raison.

LeBron James est un grand et il nous l’a encore prouvé hier. Après avoir félicité un fan des Cavs qui s’était filmé en posant un mot de remerciement sur le maillot de Kyrie Irving, le King a dénoncé sur Twitter la sale mode qui s’est récemment développée chez les “fans” de brûler des maillots pour exprimer leur mécontentement. Cette fois-ci, LBJ est intervenu et a pris la défense d’Isaiah Thomas et de Gordon Hayward qui ont, dans des situations totalement différentes, changé de tablier cet été. 

On le sait, être supporter est une passion. Mais pour certains, cet amour pour une franchise peut conduire à être aussi un poil couillon, pour être très poli. Si le maillot de Kevin Durant à OKC est bien celui qui a provoqué le plus de feux de bois l’été dernier, d’autres joueurs n’ont pas été épargnés cet été par cette sale pratique loin d’être maligne. On peut comprendre la déception des fans dans certaines situations même si brûler le tissu ne se justifie pas, mais la bêtise d’auto-proclamés “supporters” est aussi parfois très déroutante. Dernière en date ? Foutre le feu au maillot 4 du lutin vert. Aucune raison ne peut expliquer le fait de prendre un briquet et de l’essence pour blasphémer la mémoire d’Isaiah Thomas à Boston. Le garçon était arrivé sur la pointe des pieds avant de devenir un All-Star incontesté pour redorer le blason des Celtics et permettre aux fans de rêver à nouveau en Playoffs, même le lendemain du décès de sa sœur. C’est pourquoi LeBron, qui avait lui aussi subi cette pratique après l’épisode de The Decision, a décidé de s’exprimer sur Twitter pour la dénoncer et particulièrement envers l’ancien lutin des C’s.

“La pratique de brûler des maillots commence à devenir ridicule. Le garçon a été échangé. Qu’est-ce que vous ne comprenez pas ? Il a joué un match après le décès tragique de sa sœur.”

Merci LeBron. Si son message ne s’adresse qu’à deux ou trois individus à qui il manque certainement un petit quart d’heure de cuisson à la naissance pour être doté de ce que l’on nomme communément un cerveau, il a au moins le mérite d’exprimer tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Mais LBJ ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a également souhaité prendre la défense de Gordon Hayward qui a vu sa relique du Jazz également prendre feu après son départ. La situation n’a rien de comparable avec celle d’IT puisque le joueur a décide lui-même de quitter l’Utah pour rejoindre Boston. Pour autant, le King a intelligemment taclé les supporters du Jazz, en leur demandant d’arrêter de juger leurs idoles, ou ex-idoles, pour les choix de carrière qu’ils peuvent faire après avoir tout donné pour une franchise.

“Gordon Hayward a payé son dû et a décidé de ce qui était le mieux pour lui et sa carrière. Il a travaillé, progressé et est devenu All-Star. Si ces gars n’étaient pas bons, vous seriez les premiers à vouloir les voir dégager. Quand on décide ce qu’il y a de mieux pour nous, c’est de la lâcheté ou de la traîtrise, mais quand ça vient de l’autre côté c’est du business ? Ah d’accord. Les garçons, continuez de faire ce qui est le mieux pour votre métier, votre famille, votre bonheur et votre progression pour atteindre l’excellence.”

LeBron a parlé, bien parlé. Sans vouloir faire la morale, on peut quand même déplorer le manque de respect de certains fans qui semblent parfois oublier que les joueurs ont mouillé le maillot avant de le voir brûler.

Source : Twitter


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top