Videos NBA

Flashback 2016/17 : quand Devin Booker passait 70 points aux Celtics, on a bien dit soixante-dix

Pour vous faire patienter avant l’Euro et – surtout- avant la reprise de la NBA en octobre, TrashTalk vous offre tout au long du mois d’août un condensé de ce qu’il s’est fait de mieux la saison passée. Des perfs de fous malades assaisonnées ça et là d’instants historiques, du retour de Kevin Durant dans l’Oklahoma jusqu’à son sacre en juin face à LeBron, en passant par les triples-doubles de Russell Westbrook ou les 30 000 points atteints par Dirk Nowitzki. On embarque ? Allez, on embarque.

C’est l’histoire d’une soirée rentrée dans la légende. Un match au TD Garden qui ne devait être qu’une rencontre entre une équipe qui se prépare pour les Playoffs et une autre qui pense plutôt à la Draft. Sauf que grâce à Devin Booker, cette nuit du 24 mars 2017 sera finalement bien plus que ça…

Yuta Tabuse

C’est pas faux.

Les mois de mars et avril ont au moins ça pour eux en NBA, il se passe toujours quelque chose sur les parquets. malgré les bilans à chier, malgré les blessures diplomatiques du printemps, on a droit chaque année à des découvertes, à des exploits favorisés par une intensité devenue moins présente à l’approche de la fin de saison. Et ce genre de bail, le beau gosse Devin Booker l’aura saisi à bout de bras lors de cette folle soirée.

70 points à 21/40 au tir dont 4/11 du parking et 24/26 au lancer, 8 rebonds, 6 passes, 1 contre et 3 steals en 45 minutes

19 points en première mi-temps, dans un match rapidement plié puisque les hommes de Brad Stevens menaient… 22-3 après quatre minutes et de 23 points à la pause. Isaiah Thomas (vous savez, le meneur des Cavs…) faisait son carnage habituel et tout se passait bien dans le meilleur des mondes. Sauf que… sauf que l’arrière des Suns va littéralement prendre feu en seconde période.

Devin Booker

Quand t’en es à la moitié du chemin.

23 points au troisième quart, 28 dans le dernier, 51 en deuxième mi-temps et donc 70 au total. Car vous l’avez deviné, voici le paragraphe des chiffres. Record de lancers marqués en 2016/17 avec 24, ça c’est pour l’apéro. Record de franchise de Tom Chambers (60 points) ? Explosé. Plus jeune joueur de l’histoire à scorer 70 points, dixième meilleure marque de l’histoire, sixième joueur à dépasser les 70, quatrième hors-pivot, plus gros total de points de l’histoire face aux Celtics.

Ça suffira pour aujourd’hui et c’est déjà pas mal. On passera rapidement sur un scénario assez gerbant au sein duquel les C’s auront fortement contribué à faire de cette soirée un acte légendaire, mais on ne pourra en tout cas pas enlever à Devin Booker le fait qu’il a réellement planté soixante-dix putain de points ce soir-là. Et rien que d’écrire la phrase cinq mois plus tard nous file des frissons.

Les stats de Devin Booker en 2016/17

  • 22,1 points à 42,3% au tir dont 36,3% du parking et 83,2% au lancer, 3,2 rebonds, 3,4 passes et 0,9 steal

Le Top 5 de Devin Booker en 2016/17

  • 4 novembre @ Pelicans : 38 points à 13/22 au tir dont 3/7 du parking et 9/9 au lancer, 4 rebonds et 3 passes
  • 12 janvier vs Mavericks : 39 points à 14/20 au tir dont 6/12 du parking et 5/7 au lancer, 1 rebond, 3 passes et 1 steal
  • 14 janvier vs Spurs : 39 points à 12/22 au tir dont 3/5 du parking et 12/12 au lancer, 2 rebonds et 2 passes
  • 24 mars @ Celtics : 70 points à 21/40 au tir dont 4/11 du parking et 24/26 au lancer, 8 rebonds, 6 passes, 1 contre et 3 steals
  • 7 avril vs Thunder : 37 points à 13/29 au tir dont 5/9 du parking et 6/8 au lancer, 5 rebonds, 4 passes et 1 steal

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top