Cavaliers

Le tour de Draft 2018 des Nets récupéré, c’est la cerise sur le très gros gâteau des Cavs

Cavs
Source image : Montage YouTube / Pinterest

C’est peut-être la partie du transfert entre Isaiah Thomas et Kyrie Irving qui a fait le plus de bruit. De quoi ? Le tour de Draft 2018 des Nets, un sésame récupéré au buzzer par Cleveland.

GG, Koby Altman. Dans le genre je passe par chez toi, j’enlève pas mes pompes, je dégueulasse ton salon et je repars en ayant volé la moitié des meubles, il y a client. Le GM des Cavs a fait fort cette nuit, dans le deal incluant sa franchise et celle de Boston. Car sur le papier, au moment où les premières rumeurs circulaient, on ne voyait pas de pick de Draft à l’horizon. Un bon gros buzz déjà généré par les simples mentions d’Isaiah e Kyrie, certes, mais pas de Draft 2018 inscrite où que ce soit. Minutes qui passent, nouvelle update, et c’est Jae Crowder ainsi qu’Ante Zizic qui se joignent aux discussions. Sauf qu’au moment où il a fallu prendre une décision et appuyer sur le gros bouton rouge, les Cavs ont réussi à négocier un petit bonus… qui n’est en fait pas petit du tout. Le pick de Draft 2018 des Nets, non-protégé, donc potentiel gros choix de la cérémonie en juin prochain. Voilà ce qu’il fallait pour définitivement valider le transfert, un oui tordu mais finalement lâché par Danny Ainge aux alentours de 1h du matin. Deal acté, les Cavs pouvaient commencer à se frotter les mains.

Car c’est bien ce plus qui pourrait faire une immense différence dans quelques mois, une qui dépasse le potentiel d’un jeune, ses points, ses rebonds, ses passes et ses réponses au micro. Voir un LeBron et un Isaiah aborder le marché des agents libres, quand on a une telle pépite en main ? C’est s’assurer un beau joker à placer dans les discussions, lorsqu’il faudra jouer des coudes. Non pas que Koby Altman et Dan Gilbert doivent en venir aux mains pour convaincre James et Thomas de prolonger dans l’Ohio, mais pour avoir un speech bien plus impactant et des perspectives également excitantes, la présence d’un tel bijou à la Draft n’est pas négligeable. Bien évidemment, la valeur de ce TDD sera définie par la saison des Nets. Qui sur le papier, progrès envisagés, restera faible. On adore D’Angelo Russell, Allen Crabbe et Michel Homard, mais on parle de Brooklyn. Donc, sauf révolution, un des 8 pires bilans de la NBA en avril prochain. Ensuite viendra la Lottery de mai, gros moment de pression pour les Cavs, puis la libération. Quelle place lors de la Draft 2018 ? Réponse à venir. Mais échanger les services de Kyrie Irving contre ceux Isaiah Thomas, Ante Zizic et Jae Crowder était pas mal. Y ajouter un TDD n’a fait que rendre la soirée plus belle à Cleveland.

Peut-être qu’au final, la meilleure pièce de ce transfert blockbuster restera ce tour de Draft 2018 des Nets, récupéré par les Cavs. Un futur gros joueur ? Peut-être. Un cadeau échangé contre un cador confirmé ? Aussi. Un moyen de convaincre LeBron et Isaiah de rester ? Yep. De la flexibilité, surtout, voilà ce que ce bonus a apporté à Cleveland.

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top