Cavaliers

Koby Altman fait jackpot dès son premier deal : le nouveau GM n’est pas là pour faire genre

Koby Altman
Source image : YouTube

On l’attendait justement au tournant sur l’affaire Kyrie Irving, et il a répondu en posant ses couilles sur la table : Koby Altman a fait forte impression pour sa première grosse opération.

C’est qu’il a l’air pas tout mal, le nouveau GM des Cavs. Ambiance conclusions hâtives, forcément, mais force est de constater que les débuts du nouveau Koby préféré de LeBron ont de quoi faire parler sur la planète basket. Pour rappel, Altman était arrivé à la tête de la franchise il y a un gros mois alors que le feu était déjà bien violent dans les coulisses de la Quicken Loans Arena. Finales NBA perdues, David Griffin à peine remercié, LeBron qui grogne, Kyrie Irving qui veut se barrer et une marge de manoeuvre bien faible : disons que le jeune stratège devait garer un paquebot avenue des Champs-Elysées, un vendredi à 18h. Et bien excellente nouvelle pour les habitants de l’Ohio, plus ça a l’air compliqué, plus Altman a l’air d’apprécier. En sachant parfaitement qu’il devait transférer Kyrie si possible avant le camp d’entraînement de mi-septembre, le manager n’a pas paniqué. Il a pris son temps, pesé ses options, attendu que la meilleure offre se pointe et appuyé sur la gâchette au bon moment. Une réussite impressionnante, pour un bleu du circuit dont on attendait justement le premier geste afin de l’analyser.

Strike parfait, dès ses débuts ? Peut-être bien, oui. Confirmation attendue, évidemment, sur le moyen-terme, mais les bases sont tout de même excitantes. Car au-delà de l’acquisition de joueurs de qualité en Isaiah Thomas, Ante Zizic et Jae Crowder, Altman a surtout réussi deux gros coups ce mardi : assurer l’avenir, et faire respirer la banque locale. L’ex-meneur des Celtics pourrait se barrer dans un an, les Cavs auront toujours ce fameux tour de Draft 2018 des Nets, qui vaudra certainement de l’or. Les deux coéquipiers d’Isaiah ne sont peut-être pas des cadors de la Ligue, mais ils ne coûtent pas une blinde. Et ce sont ces deux “détails”, dépassant l’aspect de production immédiate, qui a imposé au jury de donner 10 au jeune GM de Cleveland. Remplacer Kyrie Irving par des pièces importantes afin de maintenir les Cavs dans une position dominante, c’était une chose. Réaliser tout ça en ayant un jeune phénomène en provenance de la Draft dans un an, en nettoyant la cuisine et en payant moins de taxe à verser ? C’est en une autre. Ce deal ne définira pas Koby Altman pendant longtemps, il s’agit d’un premier pas convaincant sur le marché des négociateurs. Mais pour un nouveau qui devait rassurer un King en ébullition, le remplaçant de David Griffin n’a pas tremblé du menton.

Et avec des mouvements qui pourraient encore avoir lieu dans les prochaines semaines (coucou D-Wade), Altman aura encore l’occasion de donner du matos à ses détracteurs. Il a du boulot, le rookie, mais il a pas froid aux yeux. Et dans sa profession, ça donne souvent raison.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top