Mavericks

Wesley Matthews veut retrouver son meilleur niveau : nouvel épisode pour Iron Man à Dallas

Wesley Matthews

Wesley Matthews a toujours plus d’une corde à son arc.

Source image : Youtube

Wesley Matthews est toujours aussi acharné : il veut retrouver son meilleur niveau qu’il avait quand il évoluait chez les Blazers. Après une sale déchirure du tendon d’Achille qui a largement atténué ses capacités athlétiques, l’ailier a passé deux saisons chez les Mavs à tenter de se libérer de l’anxiété liée à sa blessure. Déjà très bien revenu physiquement, il souhaite désormais devenir un joueur plus complet en intégrant, lui aussi, de nouveaux rituels dans ses entraînements.

Si le garçon est surnommé Iron Man, ce n’est pas parce qu’il kiffe Robert Downey Jr. Matthews a joué 151 rencontres sur 164 possibles avec les Mavs après une blessure dont certains comme Isiah Thomas ou Chauncey Billups ne se sont jamais remis. La prouesse d’un guerrier, d’une machine. Mais depuis ce coup du sort, le joueur n’est plus tout à fait le même : une condition physique réduite, limitant ses standards habituels. Finis les 40% du parking. Mais même s’il n’est plus mentionné parmi les meilleurs arrières de la Ligue, Matthews a retrouvé sa confiance et a surtout appris à réajuster son jeu explosif à ses nouvelles contraintes physiques. Après une deuxième campagne mieux réussie à côté de la perle allemande, avec 13,5 points, 3 assists et 3,5 rebonds, l’ancien de Portland veut aujourd’hui progresser dans un nouveau compartiment de son jeu : la création balle en main.  Si son apport dans le vestiaire et en défense sont toujours impressionnants, c’est donc sur le plan offensif du playmaking qu’Iron Man a concentré son travail durant l’intersaison, tout en ménageant son corps comme un certain Barbu selon les propos rapportés sur Mavs.com.

“Progresser. C’est la même chose tous les étés. […] J’essaie d’incorporer de nouvelles méthodes d’entrainement que je n’avais jamais essayées. En ce moment, le yoga est en haut de ma liste pour conserver mon corps en bon état et me donner le plus d’avantages possibles.

Je veux être capable de tout faire. Je veux être le plus complet possible en tant que basketteur, car même avec ma panne d’adresse ces derniers temps, je trouve toujours le moyen d’être efficace sur le terrain. L’énergie, le leadership, la défense, ont toujours fait partie de cela. Mais je veux pouvoir tirer la fierté d’être capable de donner des shoots ouverts aux autres. Je suis fier d’être un joueur de basket, et je veux pouvoir ajouter cette fierté dans mon jeu.”

On savait qu’il était l’un des plus déterminés du circuit. Débauchant une énergie et une intensité ahurissante lors des matchs, Wes va toujours tout donner des deux côtés du terrain peu importe si ses shoots ne rentrent ou pas. Mais être capable à plus de 30 ans d’être lucide sur des faiblesses qui étaient autrefois ses forces, à l’image de l’adresse, et de continuer à ajuster son jeu, on peut lui tirer notre chapeau. Le garçon en est conscient : s’il souhaite retrouver ses plateaux statistiques dignes de ses années à Portland, c’est maintenant ou jamais. Les Mavs et Rick Carlisle continuent à lui faire confiance, et si le très bon protecteur de cercle Nerlens Noel est finalement prolongé, Wesley pourra peut-être un peu plus souffler en défense et se garder de l’énergie offensivement. Le travail, la hargne, le cœur ont toujours été présents, il ne manque désormais plus que la réussite à un pur joueur, et probablement l’un des plus tenaces du circuit.

Si l’on espère qu’un joueur retrouve ses standards d’antan la saison prochaine, c’est bien Wesley Matthews. Le garçon le mérite et il travaille comme un dingue. Le genre de joueur qui trouvera toujours un moyen d’être efficace et d’aider ses potes sur le terrain comme dans le vestiaire, ce qui n’est pas si fréquent. Dans sa meilleure forme physique depuis sa blessure, les Mavs pourraient bien assister au retour de l’Iron Man de la Ligue à son niveau d’autrefois, voire plus. Fingers crossed.

Source : Mavs.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top