Kings

Vlade Divac est satisfait de la reconstruction post-DMC : un été de roi pour le GM des Kings

Vlade Divac

On se voit en 2025 en Playoffs ?

Source : Youtube

Vlade Divac est content, six mois après le divorce avec DeMarcus Cousins. Si le transfert de Boogie contre une contrepartie assez faible laissait émettre des doutes quant à la pertinence des choix du GM des Kings, le serbe a prouvé cet été qu’il avait compris le sens du mot reconstruction. Table rase et nouvelle recette : une poignée de gamins, une pointe d’expérience et une pincée d’herbe de Provence avec Zibo. Evidemment, à moins de délocaliser la franchise sur la côte Est, les Kings vont ranger leurs shorts au placard au mois d’avril. Mais le grand Vlade n’a pas chômé pendant l’été, quitte à se faire une entorse du poignet tellement il a signé. 

C’était au mois de février, DMC était aussi choqué que nous mais le pivot partait pour NOLA en échange d’un package qui se limite aujourd’hui à Buddy Hield et le 10ème choix de Draft. Vaseline time pour le serbe. Mais le choix était clair : il faut nettoyer, se débarrasser d’un joueur qui a pollué le vestiaire et miser sur l’avenir. L’opération ménage a donc continué : Arron Aflalo, Rudy Gay, Darren Collison, Tyreke Evans, Ben McLemore ont pris la porte.  T’as quoi d’autre en tête Vlade ? La Draft, of course. Premier move de l’été, les Kings obtiennent trois picks en échangeant intelligemment leur choix 10 contre le 15 et le 20 (pour aller avec leur pick 5 donc). De’Aaron Fox, qui aurait pu s’aligner sur le 100m aux Mondiaux cet été avec Usain s’il n’avait pas eu piscine, Justin Jackson et Harry Giles. Bim, brelan de Valets et une belle brochette de jeunes talents. On reste encore un peu frileux, pas envie de faire tapis tout de suite alors on attend la suite. Mais on mise déjà une petite pièce, parce que l’avenir se Sacramento a l’air de bien se redessiner autour des bambinos prometteurs. Et la, par surprise, tu chopes trois Rois : George Hill, Vince Carter et Zach Randolph. Euh, mais on a pas que cinq cartes normalement ? Ah si pardon. Il y en a un qui dégage, à vous de choisir lequel, mais il y a un Z, un A, un C et un H dans le prénom… Le serbe enchaîne les très bonnes idées : un vétéran solide pour encadrer Fox, et le plus grand spécialiste du saute-mouton, parce que mine de rien, il y a une ribambelle de gamins dont il faut s’occuper à Sacramento avec Fox, Skal Labissiere, Buddy Hield, Willie Cauley-Stein et tutti quanti. Et on termine par un As, un sniper fou, un autre serbe avec la pépite Bogdan Bodganovic. Les Kings ont réussi un été parfait alors que l’on ne misait pas sur eux et réussissent sacrément bien l’opération reconstruction, de quoi ravir Monsieur Divac.

“Quand nous avons pris la décision d’échanger Cousins, nous savions exactement ou nous allions. Nous avons établi un plan et nous essayons de le suivre. Jusque-là, nous avons exactement ce que nous voulions. Nous avons des jeunes talentueux, en plus des vétérans qui vont leur apprendre comment gagner et comment être pro. Ça va beaucoup aider.”

Well done. Alors qu’on les prenait pour des amateurs en février, les Kings ont prouvé que leur stratégie était perspicace et parfaitement exécutée. Pour la première fois depuis longtemps, l’effectif est solide, stable, sain et surtout équilibré. Les vieux lascards et les petits se complètent, pas d’égo à maitriser et pas besoin d’envoyer un joueur au All-Star Game en février : tout le monde pourra se reposer. Alors évidemment, on attendra pas Sacramento en Playoffs cette saison mais une reconstruction, ça prend du temps. Ce ne sont pas les Sixers qui diront le contraire. Vlade Divac est sur la bonne voie, a obtenu de bons mentors pour gérer les petiots en attendant de connaitre le sort de Zibo, et le projet post-Cousins a bien été préparé.

Vlade Divac est satisfait, et on peut comprendre pourquoi. L’éviction de DMC faisait partie d’un plan de reconstruction qui s’est efficacement poursuivi pendant l’intersaison. Et quand tout cela va payer (car ça va payer !), les Kings pourront compter sur Zibo pour faire en sorte de passer une bonne soirée…

Source : Slamonline. 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top