Videos NBA

Flashback 2016/17, hors-série : quand Dirk Nowitzki pénétrait dans le cercle des légendes

Pour vous faire patienter avant l’Euro et – surtout- avant la reprise de la NBA en octobre, TrashTalk vous offre tout au long du mois d’août un condensé de ce qu’il s’est fait de mieux la saison passée. Des perfs de fous malades assaisonnées ça et là d’instants historiques, du retour de Kevin Durant dans l’Oklahoma jusqu’à son sacre en juin face à LeBron, en passant par les triples-doubles de Russell Westbrook ou les 30 000 points atteints par Dirk Nowitzki. On embarque ? Allez, on embarque.

C’est évidemment l’une des soirées les plus inoubliables de la saison écoulée, peut-être même de la vie de certains fans. Et comment ne pas craquer devant ces images… Celles d’un Dirk Nowitzki dans la légende, celles d’un Holger Geschwindner en larmes dans les tribunes après avoir partagé les vingt dernières années de la vie de son poulain, celles d’un Mark Cuban chialant également comme un gamin attaché à son bijou. L’histoire de ce 8 mars ce n’est pas seulement l’histoire d’un match de basket entre Lakers et Mavericks, c’est l’histoire de 19 saisons au plus haut niveau, c’est l’histoire du meilleur européen de l’histoire de la Grande Ligue…

25 points à 9/13 au tir dont 3/4 du parking et 4/4 au lancer, 11 rebonds, 1 passe et 1 contre en 24 minutes

Les stats ne veulent rien dire mais pourtant… Mais pourtant c’est bien ce soir de mars que Dirk Nowitzki va lâcher sa plus grosse mixtape de la saison, comme un symbole. Un début de match exceptionnel avec les huit premiers points de son équipe, ça y’est le public de Dallas sait que ce soir sera le grand soir. 19 points à marquer en tout et déjà… 18 après douze minutes ! L’American Airlines Center croit rêver, nous aussi d’ailleurs et dans l’air flotte une odeur de soirée légendaire. Le bail n’attendra d’ailleurs pas la nuit à Dallas puisque dès son premier ballon au deuxième quart-temps, le Wunderkind s’élève au dessus de Larry Nance pour lui planter son shoot signature sur le museau. Dirk offrira même à son public un nouveau triple quelques secondes plus tard pour lancer le temps-mort mais c’est bien ce petit tir qui rentrera définitivement dans l’histoire de la NBA. Un tir qui fera rentrer le MVP 2007 dans le cercle très fermé des joueurs à 30 000 points en carrière, en compagnie de Kareem Abdul-Jabbar, Karl Malone, Kobe Bryant, Michael Jordan, Wilt Chamberlain et Julius Erving (NBA + ABA pour Dr J.). Sympa la coloc’.

Un exploit monumental réalisé au cours d’une soirée qui restera gravée dans les mémoires texanes et dans celles de n’importe quel fan aimant un minimum le basket. On pourra dire qu’on y était, et vous n’imaginez pas comme on est fiers.

Les stats de Dirk Nowitzki en 2016/17

  • 14,2 points à 43,7% au tir dont 37,8% du parking, 87,5% au lancer, 6,5 rebonds et 1,5 passes

Le Top 5 de Dirk Nowitzki en 2016/17

  • 9 janvier @ Wolves : 26 points à 8/16 au tir dont 5/10 du parking et 5/7 au lancer, 5 rebonds et 4 passes
  • 7 février vs Blazers : 25 points à 7/16 au tir dont 4/7 du parking et 7/7 au lancer, 5 rebonds, 3 passes et 2 contres
  • 15 février @ Pistons : 24 points à 9/19 au tir dont 4/6 du parking et 2/2 au lancer, 10 rebonds, 3 passes, 1 contre et 1 steal
  • 7 mars vs Lakers : 25 points à 9/13 au tir dont 3/4 du parking et 4/4 au lancer, 11 rebonds, 1 passe et 1 contre
  • 11 mars vs Suns : 23 points à 10/14 au tir dont 1/2 du parking et 2/3 au lancer, 11 rebonds et 2 passes

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top