Bucks

Giannis Antetokounmpo forfait pour l’Euro : soulagement chez les Bucks, scandale chez les Grecs

Giannis Antetokounmpo
Source image : SportingNews

C’est la grosse nouvelle qui a fait boom sur la planète basket hier soir : Giannis Antetokounmpo absent de l’EuroBasket qui débutera à la fin du mois, une affaire qui pourrait prendre des proportions majeures…

Car si dans le clan des Bucks on souffle un coup, du côté de la fédération grecque l’ambiance n’est clairement pas la même. Resituons d’abord tous les éléments du dossier, pour comprendre l’éruption publique qui a eu lieu ce weekend. Actuellement en Chine dans le cadre d’un tour promotionnel avec Nike, le Freak avait pu participer à un match de prépa avec sa sélection, mais un seulement. C’était face au Monténégro, tout semblait se dérouler comme prévu, sauf qu’après la rencontre Giannis a ressenti des douleurs au genou. Par conséquent, en voyage vers le pays du milieu, ce sont les médecins des Bucks qui se sont spécialement déplacés pour examiner leur phénomène. Pour rappel, Antetokounmpo nous a paraphé un joli petit contrat de 100 millions sur 4 ans avec les Bucks l’an dernier. Le genre d’investissement auquel il faut donc faire attention, même au moindre éternuement. Sur place, la fédération grecque a commencé à s’inquiéter, car elle sentait que la franchise de Milwaukee allait nous faire sa spéciale : analyses privées, drapeau rouge sorti, fin de tournoi pour le Freak. Et bien justement, cela n’a pas loupé puisque ce samedi Giannis a posté sur sa page Facebook un long message, indiquant qu’il ne pourrait participer au tournoi de la fin du mois. Quelques mots lâchés avec hésitation, beaucoup de tristesse chez lui évidemment, mais un boulot de comm accompli pour tenter de faire circuler l’affaire.

“Je n’ai pas été capable de réaliser les tests qui m’étaient demandés, et la douleur m’a obligé d’arrêter au bout de quelques secondes. Je dois accepter la réalité et l’affronter de façon mature. Je dois bosser et progresser autant que possible sur ce souci au genou. L’an passé j’avais la possibilité de bloquer le deal concernant mon nouveau contrat. Cette année, je n’ai pas le choix. Je suis blessé, les douleurs n’ont pas diminué, je dois me soigner.

C’est la plus grande déception de toute ma carrière. Je veux souhaiter bonne chance de tout mon coeur à mes coéquipiers et mes entraîneurs. L’équipe nationale est mon équipe préférée, et à l’avenir, je le prouverai avec mes coéquipiers en l’élevant afin de rendre les Grecs heureux. Mais maintenant, nous sommes dans le présent. Je demande à tout le monde de ne pas donner davantage d’ampleur à mon absence qu’elle ne l’est en réalité, et de se concentrer sur ceux qui vont se battre pour obtenir un succès que nous n’avons pas connu depuis des années.”

Alors évidemment, pas besoin de jeu à la con pour savoir “si Giannis ment ou pas”. Par contre, entre la franchise de Milwaukee et la fédé grecque, ça chauffe sévèrement. Une heure seulement après l’annonce d’Antetokounmpo, cette dernière affirmait qu’il s’agissait “d’un plan organisé et bien exécuté” par les Bucks pour s’assurer que le joueur ne participerait pas à l’Euro. “Son absence ne nous surprend pas, nous étions inquiets dès son arrivée en Grèce”, ajoutait la fédé, le poil encore hérissé. Bonus qui devrait plaire à Jason Kidd et son staff, apparemment les détails de l’affaire seront dévoilés prochainement, ce qui pourrait non seulement créer une sale affaire autour du joueur, mais aussi empêcher la sélection grecque de pouvoir jouer sereinement en septembre. D’un côté, celui des Bucks, on parle de pépins aux genoux qui n’ont toujours pas été réglés. De l’autre, celui de la Grèce, on affirme que les récents tests réalisés sur Giannis n’affichent aucun mauvais signe. Le tout saupoudré de quelques millions de dollars, une nation qui veut profiter de sa merveille pour retrouver sa gloire sur la scène internationale, et vous avez un nouveau feuilleton corsé cet été. Ce qui est sûr, c’est qu’Antetokounmpo ne reviendra pas sur son annonce et ce n’est certainement pas du côté de Milwaukee qu’on va le pousser à agir autrement.

Dans l’affaire, la France s’en sort également avec un micro-coup de pouce, elle qui devait jouer… la Grèce de Giannis au premier tour. Mais qu’en est-il du genou du joueur ? Quid des participations aux futures compétitions ? Qui a tué Pamela Rose ? A suivre…

Source : NBA.com

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top