Cavaliers

Des produits “Stay Home” pour l’été 2018 de LeBron James : on prépare déjà l’apocalypse à Cleveland

LeBron James
Source image : @BenAxelrod

Ce qui est agréable en ce moment à Cleveland, c’est qu’on ne panique pas du tout. Kyrie Irving a un pied dehors, LeBron James est agent-libre dans un an : parfait selon certains pour lancer leur business…

Ou même “relancer” leur business. Désolé de devoir remuer le couteau dans la plaie, mais il y a comme une forte odeur de Summer 2010 dans l’air. En effet, plus que jamais depuis sept ans, le cyborg va aborder la nouvelle saison avec un paquet de jumelles planquées sur lui. Et ceci est forcément provoqué par la free agency de 2018, celle qu’il animera en tant que plus gros poisson du marché (sorry Westbrook). Alors certes, par le passé LeBron avait déjà testé le market, mais c’était surtout pour négocier un nouveau deal lui permettant de continuer ses massacres dans l’Ohio. Cette fois, entre la domination des Warriors, les déménagements de certaines stars, le manque d’activité de ses Cavs et les envies de départ de Kyrie Irving, nombreux sont les signes qui pointent vers un nouveau déménagement du King. Du coup, pas de temps à perdre avant que la nouvelle saison reprenne, on vend déjà du matos “Stay Home” à l’effigie du King. C’est Ben Axelrod de chez WKYC qui est tombé sur ces petites merveilles, dans une boutique d’Akron qu’on appelle 7th Floor Clothing.

Maintenant, plusieurs questions se posent. Premièrement, est-ce que ces produits sont facilement inflammables ? C’est pas pour nous, c’est un pote qui demande. Deuxièmement, s’agit-il d’un tout nouveau stock créé pour la saison 2017-18, ou bien s’agit-il du stock 2009-10 qui a été dépoussiéré et ressorti pour l’occasion ? Enfin, troisièmement, combien de fans vont vraiment se jeter sur ces t-shirts, avant de les revendre sur le net dans un an ? On ne fait que s’interroger, car c’est tout ce qu’il nous reste avant la dernière nouvelle saison de LeBron à Cleveland. Ce qui est sûr, c’est que si l’un de nos lecteurs ou une de nos lectrices obtient l’adresse postale de Kyrie Irving, on s’occupera volontiers de lui envoyer deux t-shirts taille XL. Sait-on jamais, si le meneur les reçoit et en porte un par erreur avant la reprise, on toucherait le ciel.

Tout business est un bon business chez l’Oncle Sam : même dans Akron on fait déjà des sous en se basant sur la future décision de LeBron. On est pas prêts pour les tétines LBStay en décembre…

Source : @BenAxelrod


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top