Cavaliers

Kevin Durant vole au secours de LeBron James sur Twitter : “Vous ne pouvez pas trader une légende”

Warriors - Cavs - Kevin Durant - LeBron James

KD sait de quoi il parle.

Source : montage via screen YouTube

On frôle l’état de psychose dans l’Ohio où certaines personnes en viennent à souhaiter le départ de LeBron James dès cet été pour ne pas le voir s’enfuir contre peanuts dans un an. Un mauvais calcul selon un nouvel expert en la matière, à savoir Kevin Durant.

Les rumeurs autour de Kyrie Irving n’ont pas fini de faire des remous du côté de Cleveland. Même si le meneur est officiellement toujours un membre des Cavaliers, son avenir devrait s’écrire ailleurs tout comme celui d’un LeBron James qui aurait déjà décidé de quitter l’Ohio en 2018 selon Chris Sheridan. De quoi rendre fous les nombreux fans des champions de 2016 qui se rappellent les heures sombres vécues par leur franchise suite au départ du King pour Miami en 2010. Pour certains, comme le rappeur Lil Dicky, les Cavaliers devraient tirer un trait sur le meilleur joueur de leur histoire dès maintenant et tenter d’obtenir une belle contrepartie en l’échangeant lors des prochaines semaines. En effet, on imagine que les 29 autres franchises de la Ligue voudraient tenter leur chance en proposant des packages tous plus intéressants les uns que les autres pour récupérer le meilleur joueur du monde depuis une décennie. Sauf que le business ne fonctionne pas totalement comme ça et Kevin Durant s’est chargé de le lui rappeler en personne sur Twitter.

“Si j’étais Cleveland, j’échangerais LeBron à mille pourcents.”

“Tu ne peux pas trader une légende. Il est Cleveland, il détient les cartes.”

“Il l’a fait, ils ont gagné. Si j’étais lui, je mépriserais [Dan] Gilbert [le propriétaire, ndlr] pour plusieurs raisons. Si j’étais Gilbert, je voudrais obtenir quelque chose en échange cette fois-ci. Il est déjà parti.”

“Je vois ce que tu veux dire. La plupart des propriétaires sont de cet avis, mais ensuite tu réalises que l’on parle de LeBron James.”

“Je sais, ce n’est pas facile. Son amour pour Cleveland leur a déjà offert un titre mais son mépris pour la direction va leur en coûter un autre. Donc j’exploserais tout avant qu’il ne le fasse.”

“La dernière fois qu’il est parti ils ont eu trois premiers choix de Draft. Donc dans les deux cas ils n’ont pas à s’en faire lol.”

Le fait que le MVP des dernières Finales vienne prendre la défense de sa victime pourrait prêter à faire sourire, mais Kevin Durant sait exactement de quoi il parle, lui qui avait justement décidé de quitter la barque du Thunder lors de la free agency il y a un an. De plus, les deux hommes sont plus proches qu’on pourrait le croire alors qu’ils viennent d’être filmés en train de disputer un entraînement ensemble il y a quelques jours (ici). Finalement, le débat s’arrête lorsque l’on se penche d’un peu plus près sur le contrat de LeBron James qui détient une player option pour la saison 2018-2019 bien entendu mais qui dispose aussi d’une no-trade clause lui permettant de bloquer tout transfert le concernant. Pour la faire courte, le King n’a pas prévu de rejoindre une autre équipe avant le début de la saison et jouera encore pour les Cavaliers cette année, avec ou sans Kyrie Irving. Il aura ensuite la liberté d’activer son option dans un an ou pas, pour tenter de rejoindre la team banana boat un autre contender pour le titre suprême sans que cette équipe n’ait à envoyer qui que ce soit à Cleveland en échange.

Lil Dicky peut donc retourner à sa musique, Kevin Durant est arrivé au secours de LBJ qui n’avait de toute façon pas besoin d’aide. Le King connaît assez son business et il a signé un contrat sur-mesure pour ne jamais se retrouver dans une situation délicate. Fan des Cavs rassurez-vous, le TGV numéro 23 devrait poursuivre son chantier au moins un an de plus à la Q Arena.

Source texte : Bleacher Report

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top