Videos NBA

Flashback 2016/17 : quand le Madison Square Garden a fait connaissance avec Nikola Jokic

Pour vous faire patienter avant l’Euro et – surtout – avant la reprise de la NBA en octobre, TrashTalk vous offre tout au long du mois d’août un condensé de ce qu’il s’est fait de mieux la saison passée. Des perfs de fous malades assaisonnées ça et là d’instants historiques, du retour de Kevin Durant dans l’Oklahoma jusqu’à son sacre en juin face à LeBron, en passant par les triples-doubles de Russell Westbrook ou les 30 000 points atteints par Dirk Nowitzki. On embarque ? Allez, on embarque.

Nikola Jokic fait partie sans contestation possible des grandes révélations de cette saison 2016/17. Six triples-doubles, des records à 40 points, 21 rebonds ou 12 passes (ces deux derniers dans le même match face aux Warriors), une deuxième place derrière l’intouchable Giannis Antetokounmpo au classement du MIP, on en passe et des meilleures. Chaque sortie de Jokic la saison passée aura été synonyme d’érection oculaire, avec comme déclencheur le Global Game de janvier à Londres. On revient aujourd’hui sur sa plus grosse saillie offensive en carrière, il parait que le Madison s’en souvient encore…

40 points à 17/23 au tir dont 2/3 du parking et 4/5 au lancer, 9 rebonds, 5 passes et 2 steals en 37 minutes

Nous sommes le 10 février 2017 et la NBA s’apprête à faire une pause pour aller s’amuser quelques jours à La Nouvelle Orleans. La venue des Nuggets au Madison Square Garden aurait pu faire partie de ces matchs inutiles mais depuis quelques semaines un géant serbe défraye la chronique… Il a le corps de Vlade Divac mais lâche des caviars à la Jason Kidd, il a le look d’un panda sous verveine mais démolit tout ce qui passe depuis plusieurs mois. Et ô surprise, les Knicks vont donc passer à leur tout à la moulinette. La défense sur pick and roll est honteuse côté New-York et les défenseurs semblent avoir confondu Jokic avec Hasheem Thabeet. Sanction immédiate, chaque oubli défensif est transformé en points marqués et les 37 minutes du pivot de Denver vont être synonyme de ballade à la Lenorman. A l’arrivée un career high au scoring avec la barre des quarante passée pour la première fois, et le sentiment que ce jeune homme n’en a pas fini avec la NBA…

Une démonstration qui sera suivie de deux matchs phénoménaux face à Cleveland et Golden State, histoire de priver à tous que le Niko est aussi à l’aise face à une air defense que face à une vraie équipe de basket. Allez, rendez-vous en octobre, et dire que Paul Millsap vient de le rejoindre pour l’aider à progresser…

Les stats de Nikola Jokic en 2016/17

  • 16,7 points à 57,8% au tir dont 32,4 du parking et 82,5% au lancer, 9,8 rebonds, 4,9 passes, 0,8 contre et 0,8 steal

Le Top 5 de Nikola Jokic en 2016/17

  • 19 décembre vs Mavericks : 27 points à 13/17 au tir dont 1/1 du parking, 17 rebonds, 9 passes et 1 steal
  • 19 janvier @ Spurs : 35 points à 14/22 au tir dont 2/4 du parking et 5/5 au lancer, 12 rebonds, 4 passes et 2 contres
  • 10 février @ Knicks : 40 points à 17/23 au tir dont 2/3 du parking et 4/5 au lancer, 9 rebonds, 5 passes et 2 steals
  • 13 février vs Warriors : 17 points à 7/13 au tir et 3/4 au lancer, 21 rebonds, 12 passes et 2 steals
  • 12 avril @ Thunder : 29 points à 9/14 au tir et 11/14 au lancer, 16 rebonds, 8 passes, 5 contres et 1 steal

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top