Rockets

Daryl Morey annonce la couleur : les Rockets vont prendre encore plus de risques pour rattraper les Warriors

Daryl Morey
Source image : YouTube

Culotté et ambitieux, voilà les deux mots auxquels on pourrait immédiatement penser quand le nom de Daryl Morey est évoqué. Le GM des Rockets s’est exprimé sur sa stratégie récente et avenir : prendre des risques, il adore ça. Bah ouais Morey.

Invité sur le podcast d’Adrian Wojnarowski, Daryl a pu ouvrir sa boîte à secrets et nous révéler sa formule magique. Comment récupérer un joueur comme Chris Paul, juste avant que le marché des agents-libres n’ouvre ses portes ? Un peu de chance, un James Harden parfait dans le recrutement, des alliés sous-estimés en Bobby Brown et Trevor Ariza, ajoutez la frustration qui monte chez les Clippers et vous avez le cocktail parfait. Mais surtout, surtout, ce qui peut faire la différence est la façon dont votre GM bosse, et l’image qu’il véhicule. Et autant le pourcentage de réussite de Morey dans ses initiatives est assez limite ces dernières années, autant son agressivité est un trait qui plaît en NBA. Un manager mou-mou qui compte ses centimes tous les soirs ? Pas la trempe d’un champion. Par contre, un manager culotté qui n’hésite pas à prendre de gros risques pour atteindre les sommets ? Là on tient un bon. Une attitude qui a plu à Chris Paul et pourrait aussi séduire un paquet d’autres joueurs voulant évoluer sous les ordres de Mike D’Antoni, d’autant plus que ce joli cirque estival est monté dans une direction ambitieuse à Houston : celle de rattraper les Warriors. Une tâche qu’un paquet d’équipes préfère laisser de côté pour se mettre à la pétanque, mais Morey n’est pas de ce genre. Lui, Goliath, il veut s’armer suffisamment pour l’abattre. Ce n’est donc pas demain que le GM va ralentir dans son projet de construction diabolique.

La seule chose à laquelle je pense, c’est gagner un titre. Donc je ne peux m’empêcher de penser aux Warriors. Et ce n’est pas simplement une question de réduire l’écart avec eux, car je crois qu’on l’a déjà fait en partie. Vous voulez ajouter de grands joueurs à votre effectif pour vous rapprocher d’eux, ce qu’on a fait en récupérant Chris Paul, mais vous devez aussi prendre encore plus de risques. Donc on va continuer à être dans les news, car on va continuer à prendre des risques pour nous améliorer. On n’a pas été parfaits dans nos choix, je pourrais citer les erreurs réalisées ces dernières années. Mais on va continuer à en faire car on va continuer à prendre des risques, il en faut pour rattraper les Warriors. Et certains choix seront difficiles à comprendre en apparence pour les gens.

Que les fans des Rockets soient donc prêts à être chamboulés, car s’il y a moyen de récupérer un joueur majeur en bousculant tout l’effectif, Morey le fera sans hésiter. Une technique un poil barbare au niveau sentimental, quand on sait que des loulous comme Patrick Beverley ou Sam Dekker faisaient partie des chouchous à Houston, mais pas de place pour les sentiments quand on veut gagner un titre. S’il faut envoyer chier Harrison Barnes, Andrew Bogut, Marreese Speights, Festus Ezezli, Leandro Barbosa et Brandon Rush pour récupérer Kevin Durant, tu le fais. Et aujourd’hui, même si certains fans des Warriors sont nostalgiques de l’équipe construite dans le poulailler, l’armada actuelle ferme des bouches sans hésiter. Il faudra donc vérifier quelles pistes seront sur le radar de Morey, car au-delà de Melo qui était et est encore une priorité, on sait que les copains comme Paul George ou DeMarcus Cousins seront les premiers gros à être contactés par le GM de Houston dans les prochains mois. Allez viens, on a déjà deux All-Stars et on en cherche un troisième pour tabasser une des meilleures équipes de l’histoire. Qui n’est pas partant devant ce type de proposition ? Avec son culot naturel, sa base déjà extrêmement intéressante et un CP3 rajoutant un degré d’excitation supplémentaire pour les joueurs attirés par Houston, Daryl fera certainement les gros titres dans les prochains mois. Il annonce, on est prêts, les fans des Rockets doivent s’y préparer.

Dans la franchise aux fusées, on ne pense qu’à une nouvelle bannière. Une hissée par James Harden, soutenu par Chris Paul, et…? Un troisième gros calibre, qui viendra prochainement. C’est annoncé, et c’est signé Morey.

Source : Woj Pod

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top