Lakers

James Worthy est fan de Lonzo Ball : “On n’a pas eu un joueur de ce type de talent depuis Magic”

Lonzo Ball
Source image : Basketball Forever

Membre de l’époque Showtime chez les Lakers et cavaleur ultime sur les ailes dans les 80s, James Worthy a du violet et or dans le sang, ce qui lui permet d’être très excité quand on lui parle de Lonzo Ball.

Si certains sont gavés par la hype qui entoure le jeune meneur formé à UCLA, qu’ils en profitent aujourd’hui. Car dans deux petits mois, la saga Lonzo débarquera en NBA et la couverture médiatique sera folle autour du joueur. Déjà omniprésent dans la presse avec ses frères et son daron, Ball sait qu’il débarque avec des attentes immenses placées sur ses épaules. Pas vraiment ce qui a l’air de le rendre nerveux, mais pendant que le gamin se prépare avant une première saison très mouvementée chez les pros, les comparaisons pleuvent. Et évidemment, impossible d’échapper à Magic, quand on est grand au poste de meneur et qu’on adore distribuer des caviars. Zéro seconde passée sur un parquet, mais déjà élevé au rang d’un Hall of Famer, tout va bien. Mais c’est ça, aussi, la hype autour de Lonzo. Une à laquelle James Worthy ne peut échapper, Big Game James étant bien placé pour pouvoir parler d’Earvin Johnson. Bras-droit ultime de Magic dans leur quête de titres, Worthy s’est exprimé sur Ball avec un sourire XXL.

“Il met tout le monde en valeur sur le terrain. On n’a pas eu quelqu’un avec ce type de talent depuis Magic Johnson. Je l’aime beaucoup en tant que joueur, il est très collectif et c’est un joueur d’équipe. […] Je ne fais attention qu’à ce qu’il y a sur le parquet. Son père a été plus ou moins son coach depuis sa naissance. Je ne me penche pas plus que ça là-dessus, je pense juste que Lonzo est calme et appliqué. Il se remet bien des mauvais matchs, donc ça me va.”

Pendant qu’on tend quelques mouchoirs à Penny Hardaway et LeBron James, concernant la punchline de la deuxième phrase, on souligne quand même les points apportés par Worthy en fin de citation. On l’a vu en Summer League, après un premier match désastreux, Lonzo a redressé le tir dès la rencontre suivante. Et pourtant, avec les attentes l’entourant et autant de critiques après un match de juillet (WTF), certains auraient pu s’effondrer. Lui ? Non. Retroussant ses manches et agressant autant que possible ses adversaires, Ball a fermé des bouches par wagons de seize et a terminé sa Summer League avec les félicitations du jury. Sur cette capacité à pouvoir enchaîner rapidement, Worthy marque donc un point. Il faudra juste lui fournir quelques cassettes de Penny et LeBron, même Grant Hill pendant qu’on y est, car dans le genre big guard qui sait mettre les autres en avant on a déjà eu du gros phénomène avant Lonzo Ball. D’ailleurs, ça tombe bien, le rookie lui-même s’est inspiré de LBJ.

Allez, un petit Doliprane pour Worthy, des lunettes de soleil pour les fans des Lakers, et rendez-vous dans 6 semaines pour un premier match de pré-saison qui promet.

Source : TMZ


1 Comment

1 Comment

  1. ElginB

    14 août 2017 à 13 h 25 min at 13 h 25 min

    “Pendant qu’on tend quelques mouchoirs à Penny Hardaway et LeBron James” peut etre qu’il ne disait pas dans la ligue mais aux Lakers,ou il est vrai une pas first depuis Magic on en cherche!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top