Bulls

NBA Top 10 – version Bulls : on vous rappelle que Dwyane Wade a 35 ans, si, si, on vous jure

Profitons du mois d’août pour se faire plaisir. Les grands débats enflammés c’est bien, mais quelques minutes de highlights c’est pas mal non plus, histoire de se remémorer en rythme des actions les plus spectaculaires de la saison écoulée. Franchise par franchise pour n’oublier personne, que vous soyez 250 millions de fans des Lakers ou huit supporters des Hawks égarés. Allez, ça se regarde avec un cocktail bien frais, let’s go.

Qu’on se mette d’accord tout de suite, la saison des Bulls ne fût pas un long fleuve tranquille pour leurs fans. La promesse un peu yolo d’un trio Butler/Wade/Rondo mais la réalité qui rattrapait vite la fiction grâce au génie de Fred Hoiberg. A l’arrivée une heureuse huitième place et des Playoffs qui auraient même pu avoir une autre saveur sans la blessure de Rajon Rondo face aux Celtics. Aujourd’hui ? Jimmy Buckets est parti danser avec Kevin Costner, Rajon Rondo va tourner à 17 caviars de moyenne à NOLA et le pauvre Dwyane Wade est désormais bien seul dans l’Illinois à un an de retrouver LeBron James à Los Angeles…

Mais malgré des résultats mitigés, cette saison nous donna quand même l’occasion de nous enjailler un minimum grâce aux Taureaux. Un Robin Lopez qui ne défonce pas que des mascottes, un Buckets toujours aussi clutch et aérien, un Cristiano Felicio qui n’est pas seulement le sosie de Junior Kyle et surtout, surtout, un Dwyane Wade qui paraît parfois faire dix ans de moins que son âge. Alex Len ne vous contredira pas, c’est un Flash rajeuni que Chicago a pu découvrir à certaines occasions cette saison et le souvenir de quelques uns de s highlights 2017 suffira peut-être aux fans pour aborder la nouvelle régulière sans trop déprimer.

L’avenir nous dira si Cameron Payne et Bobby Portis sont capables d’être les nouveaux garants du spectacle à Chi-Town mais sans vouloir spoiler qui que ce soit, on a quand même beaucoup de doutes à ce niveau-là. La meilleure chose à faire dans ces cas-là ? Vivre dans le déni et privilégier le passé en se re-matant quinze fois cette vidéo. Après tout, c’est à peu près ce que les fans des Bulls font depuis quatre ans.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top