Mavericks

Dennis Smith Jr va devoir passer le grand test : être meneur titulaire en NBA, ça se mérite

Dennis Smith Jr
Source image : YouTube

C’est le joueur le plus attendu à Dallas cette saison, mais rien ne lui sera donné gratuitement : Dennis Smith Jr va devoir mériter ses minutes, comme un grand.

Il y a des franchises qui donnent les clés du camion aux nouveaux, et d’autres qui préfèrent respecter le protocole habituel. Mériter ses minutes, montrer sa capacité à patienter en continuant à bien bosser, voici deux des nombreux points qu’un staff observe concernant un rookie, dont les envies sont délirantes en arrivant en NBA. Et autant dans le cas de gars comme Lonzo Ball ou Markelle Fultz le moteur tourne déjà avec un siège de conducteur prêt pour les deux phénomènes, autant les petits comme Frank Ntilikina ou Dennis Smith Jr vont devoir batailler pour devenir titulaires. Non pas que la concurrence soit énorme à leur poste dans leur vestiaire, mais les anciens aiment tester les plus jeunes en leur faisant passer ce grand test, celui de la première année professionnelle. Une fois que celui-ci est passé ? Liberté totale, verrou automatique sur le poste de titulaire et regard dans le rétroviseur pour apprécier toutes les étapes menant à cet accomplissement. DSJ est donc conscient qu’il n’aura pas de bouffe servie dans une cuillère en or dès la rentrée. Au contraire, le rookie va devoir s’imposer et il en a plutôt intérêt.

“Les clés, ça se mérite. Vous savez, ce camp d’entraînement sera très intéressant. Je pense que Dennis va jouer pour un des meilleurs entraîneurs de la NBA. Cela étant dit, en interne vous ne pouvez vous empêcher d’être excité par le potentiel, mais il ne prendrait aucun raccourci. Rien qu’en connaissant son caractère, ses proches et sa famille, on sait qu’il va vouloir mériter ces minutes. C’est un vainqueur, dans la définition du mot.” Donnie Nelson – Président des opérations basket

“Vous savez, on a eu de très bons meneurs ici et depuis longtemps. Jason Kidd était un des tous meilleurs, et c’était un joueur très différent de Dennis. Mais lui a des qualités athlétiques à son poste qu’on a probablement jamais vu dans cette franchise, donc c’est excitant. Je pense qu’il est aussi capable de rendre le jeu plus facile pour les autres. Les adversaires vont lui rentrer dedans en tant que rookie, car il viendra avec une hype et des louanges. Mais je crois qu’il attend justement cela avec envie.” Rick Carlisle – coach

Sa concurrence à Dallas, on en a souvent parlé mais on va quand même la rappeler : Yogi Ferrell, J.J Barea et Devin Harris. En gros, y’a juste Yogi. Car avec tout le respect qu’on a pour Harris ça sent clairement la fin, et pour Barea il excelle dans ce rôle de sixième homme alors que les galères deviennent tout de suite plus nombreuses en tant que titulaire. Ferrell va donc faire bosser le jeune Dennis comme un grand cet automne, et les deux pourraient se batailler pendant encore longtemps si Rick Carlisle veut les garder surmotivés. Il a d’ailleurs été souligné que la paire pourrait évoluer ensemble sur les lignes arrières, mais entre ce qui se dit à l’été et ce qui se passe en hiver, on connaît la chanson. L’avenir est tout tracé pour Smith Jr, les Mavs seront son équipe avec Harrison Barnes et il pourrait se la couler douce jusqu’ici. Mais dans son esprit de compétiteur et surtout dans une cuvée où les gros meneurs sont nombreux, tenir le rythme et cartonner dès son arrivée représente une perspective trop séduisante pour la laisser de côté. On attend donc un gros camp d’entraînement de sa part, et une saison rookie de toute bôté.

La meilleure nouvelle pour les Mavs ? Probablement le fait que le fin intérieur de Dennis Smith Jr continue à grandir au quotidien. Refusé en titulaire direct, drafté derrière quelques gros meneurs, rien de mieux pour booster une pépite.

Source : Mavs.com

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top