Pelicans

Anthony Davis à Boston, la rumeur faisait tellement de bruit qu’il a dû contacter son agent

Anthony davis
Source image : YouTube

Anthony Davis est comme toutes les autres stars de la Ligue, au coeur de certaines rumeurs. Mais quand une prend le dessus et explose, ça demande quelques vérifications.

Dur quotidien qu’est celui d’un gros joueur en NBA, surtout quand son équipe n’est pas au top de sa forme. On doit vivre avec les critiques des fans, les remarques des entraîneurs, les shows télévisés et les rumeurs dans les gros papiers. Et ça, malheureusement, c’est cadeau. Impossible de contrôler les rumeurs, sauf si on prend le premier micro venu et qu’on dit non à absolument tout. Mais personne ne peut vraiment faire ça dans cette Ligue, notamment car ce sont les franchises qui décident dans la plupart des cas s’il y a transfert ou pas (coucou Melo). Anthony Davis l’a bien compris, lui qui était dans des rumeurs l’envoyant à Boston ces derniers temps. Comment ça, AD chez les Celtics ? Mais comment ? Et dans quelle logique ? Nourrie en grande partie par les médias du Massachusetts et quelques autres aimants voulant surfer sur la vague, la rumeur a d’abord fait du bruit pour finalement créer un vacarme assourdissant. Tellement soûlant qu’AD a… lui-même du vérifier si c’était vrai, avec son agent.

“Je comprends ces choses car c’est un business, mais si je n’entends rien venant de Dell Demps ou de mon agent, je ne m’y intéresse pas. Quand j’ai entendu la rumeur, je l’ai entendue à nouveau, et à nouveau, donc je voulais être sûr. J’ai ensuite compris que c’était rien du tout, et qu’on était au début de l’été. Donc je n’y ai pas fait attention depuis ce moment-là. Je suis content ici en tant que membre des Pelicans, je suis content ici.”

Leçon bien captée de la part de Davis, mais on peut comprendre le bonhomme et son anxiété. Quand on voit la façon dont Demps son General Manager agit depuis son arrivée, quand on voit les mouvements parfois incompréhensibles qui sont opérés à New Orleans, il y a de quoi froncer les sourcils. Dans ces cas-là, un coup de téléphone à l’agent qui gère toutes les discussions de ce genre avec la franchise, et tout est réglé. Ce qui ne veut pas dire que l’intérieur ne portera jamais le maillot de Boston, ce scénario reste possible quand on voit la future fin de contrat du All-Star et les pièces à échanger dont disposent les Celtics. Mais entre ce qu’on annonce sur les chiottes un soir de juin et ce qui va se passer réellement d’ici quelques mois, il n’y a qu’un pas qu’on ne fera pas. Russell Westbrook aux Lakers, LeBron chez les Clippers, Davis à Boston et Kyrie chez les Knicks : les rumeurs font leur boulot et les joueurs doivent avancer avec sérénité. Pas tous les jours facile.

En attendant les prochaines rumeurs qui envoient tout le monde à Boston, on attendra gentiment les débuts de Gordon Hayward d’ici quelques semaines. Comment ça, c’est Paul George et Jimmy Butler qui étaient annoncés là-bas ? Sans déconner…

Source : NOLA.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top