Mode

Adidas Originals : Original is never finished, la barbe de James Harden non plus

Après deux premiers chapitres parus plus tôt dans l’année (à retrouver ici et ici), Adidas Originals et sa campagne “Original is never finished” confirment l’adage jamais deux sans trois, avec la suite des aventures des créateurs de tendances dont notre barbu préféré, monsieur James Harden. Le tout sur un remix de My Way, un tube que Frank Sinatra a volé à Claude François, ou une histoire du genre.

La marque aux trois bandes persiste et signe dans sa recherche de créateurs dont l’arrière des Rockets est un ambassadeur privilégié chez les sportifs. Accompagné de Kendall Jenner ou encore les rappeurs Playboi Carti, 21 Savage et Young Thug, ils portent l’esprit créatif sur lequel Adidas s’appuie pour bousculer les codes, que ce soit par leur personnalité ou leur œuvre. Dans ce nouveau spot qui fait écho aux deux précédents, on retrouve la demi-soeur des Kardashian en Superstar, les représentants hip-hop en Crazy alors que James Harden chausse des EQT 93/17, que ce soit dans une version personnalisée du Vitruvian Man Ice Bath de Leonard de Vinci ou reprenant la scène des miroirs du premier opus où Dev Hynes dansait.

Cette fois-ci c’est le barbu qui nous propose une chorégraphie armé de son ballon, que l’on pourra admirer dans de nombreux cinémas de l’Hexagone, en attendant de découvrir les pompes qu’il porte dans de nouveaux coloris à la fin du mois d’août, le 24 pour être précis. Il faut dire qu’Adidas donne une seconde jeunesse à la franchise iconique des années 90 que les fans apprécieront, un peu à l’image des reprises des oeuvres classiques proposées dans les spots mais remixées à la sauce moderne des “creators” Kendall Jenner, Playboi Carti, 21 Savage, Young Thug et James Harden. Le tout avant que le modèle ne soit l’une des stars de la rentrée pour la firme au trèfle, puisqu’il sera mis en valeur dans les magasins de la marque, comme au Flagship store du marais ou encore lors de l’EQT party du 8 septembre prochain. L’occasion de voir James Harden et lui serrer la pince ? On peut toujours rêver, le joueur de Houston ayant du pain sur la planche pour continuer à être Original :

Vous ne pouvez jamais vous limiter quand vous êtes un créateur. La création est sans fin. […] Cela s’applique à mon taf parce que je dois créer chaque année de nouvelles façons pour scorer ou offrir des tirs ouverts à mes coéquipiers.

 

À vous maintenant de jouer. Saurez-vous rejoindre le gang des créateurs en apportant votre originalité, ou vous contenterez vous de suivre les sentiers battus ? Premier élément pour faire votre choix aujourd’hui, avec Original is never finished part 3.

Source : Adidas

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top