Los Angeles Clippers

Willie Reed a passé un sale weekend : violence conjugale, arrestation, et une nuit au poste à Miami

Willie Reed
Source image : YouTube

Alors qu’il venait de rejoindre les Clippers en signant chez eux il y a quelques semaines, Willie Reed n’a pas démarré sa nouvelle aventure de la meilleure façon. Loin de là même.

Mauvais délire, de la part de l’ancien pivot du Heat. Lorsqu’on cherche à se faire une place en NBA et qu’on n’a pas forcément le CV le plus chargé de l’histoire, mieux vaut rester calme et planqué dans la foule. Ou plutôt, évitons de nous retrouver au comico en plein été, à cause d’une affaire de couple. C’est ce weekend que Reed a passé une nuit en GAV, après avoir été accusé de violence conjugale. La police de Miami a récupéré le géant et l’a gentiment prié de bien vouloir redescendre sur Terre, avant de l’envoyer devant le juge ce dimanche. En attendant davantage de détails sur la suite des opérations, on sait déjà que le nouveau membre des Clippers était resté en Floride pour bosser avant la reprise, et qu’il avait prévu de se rendre à Los Angeles par la suite pour y retrouver ses coéquipiers. Seulement, le début de saison de Willis pourrait être bien plus compliqué que prévu.

Et pourquoi ça ? Tout simplement parce que la NBA et Adam Silver en premier ont décidé de faire la guerre aux affaires de ce genre. Pas de violence conjugale, pas d’agression sexuelle, pas de conneries avec des mineurs, la Ligue veut agir fermement contre ces actes et les punitions risquent de devenir – heureusement – de plus en plus lourdes. On avait déjà vu Darren Collison prendre 8 matchs de suspension l’année dernière pour une affaire aux bases similaires, le meneur avait admis qu’il avait fait une erreur et ne la recommencerait évidemment plus. Maintenant, c’est même dans le nouveau CBA ratifié en janvier dernier que la NBA a resserré encore plus les verrous, avec des investigations qui pourront être menées directement par la Ligue afin de voir quel type de punition doit être imposé. D’où le mauvais filon pour Reed, qui s’était fait un début de place dans le circuit et pourrait prendre assez cher dans les prochaines semaines.

La NBA souhaite garder l’image la plus propre possible, quitte à clairement se débarrasser de ceux qui slaloment en hors-piste. Willie Reed a déconné, à lui de vite se rattraper.

Source : Miami Herald


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top