Knicks

Phil Jackson l’excentrique, épisode 2587 : retour sur un entretien mythique avec l’un des ses anciens coachs

Phil Jackson

J’ai une histoire, vous allez jamais me croire.

source image : youtube

Certains connaissent Phil Jackson comme un dirigeant sénile, d’autres associent son nom à l’un des (le ?) plus grands coachs NBA de l’histoire mais les plus renseignés savent qu’il est évidemment les deux en même temps. Une autre particularité concernant le Zen Master ? Le bonhomme a bien souvent dû fumer la moquette de son salon et ses inspirations étranges lui ont du coup valu une part de sa réputation. C’est un peu pour ça qu’on l’aime toujours le Phil, malgré la grosse coulante de ces dernières années.

Le nom de Chris Brickley ne vous dira probablement rien alors rattrapons immédiatement cet affreux méfait. Prenez Pascal le Grand Frère, mélangez le avec Holger Geschwindner (le mentor de Dirk Nowitzki) et Chip Engelland (le célébrissime shooting coach des Spurs) et vous obtiendrez ce qui ressemble le plus à Chris Brickley. Coach personnel désormais à son compte, Krissou nous conte aujourd’hui une histoire croustillante, celle qui l’a mené un jour dans le bureau de Phil Jackson lorsqu’il postulait pour intégrer le staff des Knicks. On connaissait Raymond Domenech et son habitude de se servir de l’astrologie pour faire certains de ses choix, vous allez désormais comprendre ce qu’est un entretien d’embauche à la sauce Philou, et c’est Business Insider qui nous relate les faits :

Avant d’y aller, je me dis que je vais rentrer dans le bureau, que je vais le rencontrer et ce sera fini. Alors je rentre, je suis super nerveux et intimidé. C’est Phil Jackson. Je ne le connais même pas. Je viens m’asseoir à son bureau et il me dit : “Je vais vous poser trois questions.”

Jackson a alors demandé à Brickley d’évoquer les qualités athlétiques de Steve Nash, le jeu de jambe idéal pour prendre un jumper et les cinq caractéristiques d’un athlète. Brickley a suivi son intuition et a répondu à ces questions du mieux qu’il le pouvait.

L’entretien s’est bien passé et il m’a dit : “On se voit aux workouts de préparation de la Draft dans deux jours.”

Voilà c’est fini, et on imagine très bien votre tête, vous qui avez probablement vécu quelques entretiens d’embauche bien funs dans vos boîtes respectives. On comprend en tout cas maintenant comment Phil Jackson a découvert le feu sacré au moment d’embaucher Tyson Chandler, Shannon Brown ou Joakim Noah : ils avaient donc répondu correctement au questionnaire d’entrée. Quelle est ta variété de pommes préférée ? As-tu déjà lu un roman d’Agatha Christie ? Quelle est la capitale du Nicaragua ? On peut imaginer facilement le genre de malaise dans lequel Uncle Phil a pu mettre certains de ses joueurs et cette anecdote rejoint en tout cas assez bien la réputation d’un homme dont les intuitions l’ont mené très haut mais également très bas durant ses dernières années d’activité…

Le genre d’histoire estivale dont on raffole et Phil Jackson est le candidat idéal pour nous faire taper des barres sur notre transat sans que ni Maman ni Tonton ne comprenne ce qui nous arrive. Et c’est aussi pour ça qu’on aime tant cette folle NBA.

Source : Business Insider


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top