Hawks

Officiell : Luke Babbitt signe à Atlanta pour un an, on remplace Kyle Korver comme on peut hein

Luke Babbitt
Source image : YouTube

Libre de pouvoir signer où bon lui semble et avec l’envie première de confirmer une chouette saison à Miami, Luke Babbitt a finalement décidé de poser ses valises à Atlanta : un sniper en plus pour les Hawks.

Ce n’est pas comme s’il avait réalisé la meilleure campagne de toute sa vie ces derniers mois avec le maillot du Heat sur les épaules, mais on peut affirmer sans se planter que Luke a tapé une année des plus sérieuses en Floride. Record personnel en nombre de matchs commencés dans le cinq majeur d’Erik Spoelstra (55), donc forcément record de minutes pour Babbitt et des responsabilités assez chouettes à Miami, les fans de Sud-Plage se sont habitués à voir l’égérie d’Head and Shoulders se ramener à l’entre-deux aux côtés d’Hassan Whiteside. Mais si le combo marchait bien, il restait assez limité. Et avec un Pat Riley validant de nombreuses emplettes sur le mois de juillet, il restait peu de place pour Luke et son poignet doré. Kelly Olynyk qui débarque dans le coin, Bam Adebayo sélectionné à la Draft, James Johnson prolongé, comme une sale odeur de départ qui se trimbalait chez Babbitt. Mais au lieu de laisser le mois d’août passer et se retrouver comme un con à la rentrée sans équipe, l’intéressé a trouvé un accord avec les Hawks pour une petite pige de 12 mois. Dans un modèle similaire à cette année, c’est-à-dire “je parie sur moi-même et on verra dans un an”, Lulu pourra se faire plaisir dans la rotation d’Atlanta.

Car inutile de le rappeler, mais on va le faire quand même, la raquette de Mike Budenholzer est passée de chouette à cheum en un temps record. Au revoir Dwight Howard et Paul Millsap, bonjour John Collins et Dewayne Dedmon, pas ça qui va faire trembler Babbitt. D’autant plus que dans le système de Coach Bud, les intérieurs capables d’espacer le terrain sont plutôt responsabilisés au quotidien. Il faudra donc voir comment Ersan Ilyasova et Luke Babbitt navigueront sur le poste 4, une phrase qui semblait improbable dans les rues d’Atlanta il y a deux mois. On notera tout de même l’impeccable 40,6% de réussite derrière l’arc concernant Luke, lui qui pourrait justement se retrouver une nouvelle fois dans ce rôle de stretch-4 capable de faire le boulot sur une vingtaine de minutes. Calmons tout de suite les fans du sniper, ce n’est pas en rejoignant Atlanta que sa carrière va décoller. Mais pour peu qu’il nous fasse une saison similaire voire encore meilleure qu’à Miami, son pari sera le bon.

Paul Millsap et Kyle Korver mélangés, vous obtenez Luke Babbitt. Mais sans les skills, ni le sex-appeal. Pas grave, les Hawks feront avec.

 Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top