Celtics

Jaylen Brown veut devenir un joueur complet : « Je ne veux pas être un simple shooteur en catch-and-shoot » !

Jaylen Brown

Objectif : devenir un joueur complet !

Source image : NBA League Pass

Jaylen Brown veut clairement progresser et devenir un joueur plus complet offensivement. L’ailier des Celtics ne veut pas rester un simple shooteur : à l’avenir, il aimerait pouvoir participer à la création du jeu de Boston. Un travail qui a commencé cet été et qui devra se poursuivre sur l’ensemble de l’année. 

Le rookie a réalisé une belle saison 2016-17, ce qui permet d’envisager de bonnes choses pour l’avenir. Il a réussi à gratter un peu de temps de jeu et a montré qu’il pouvait devenir un bon artilleur de loin. Le minot veut profiter de l’été – on l’a vu très impliqué en Summer League – pour faire évoluer son niveau de jeu. L’objectif est d’élargir sa palette offensive dans le but de devenir une sorte de couteau suisse – en sortie de banc – pour Boston. Un gars sur qui on peut compter pour à la fois scorer un max de points mais aussi diriger et organiser un peu le jeu. C’est l’une des raisons qu’il l’ont poussé à se donner encore d’avantage avec les Celtics lors de la compétition d’été : remontant parfois la balle, s’appliquant à créer pour les gars autour de lui. Même si tout n’a pas était parfait, on a rapidement compris que ça faisait partie du plan du staff celte : travailler des aspects de son jeu jusque-là inexplorés, comme le joueur le déclare lui-même.

“C’était voulu ! On a essayé de cibler les différents secteurs de mon jeu que je pouvais améliorer. J’ai donc utilisé la Summer League pour travailler les différentes parties de mon jeu.”

L’idée est donc de développer un jeu complet, celui qu’on demande aux ailiers de la Ligue. Il est important pour lui de ne pas rester cantonné à ce qu’il sait faire, c’est à dire bien défendre et shooter. Il refuse de rester dans le style catch and shoot qui le définit si bien. C’est en tout cas la nuance qu’il a voulu ajouter lors de la conférence téléphonique qu’il a donné en Afrique du Sud pour faire la promotion de sa participation dans la Team Africa dans le cadre du programme Basketball sans frontières de la NBA :

“Je dois encore progresser et apporter de la nuance à mon jeu. Mon dribble, ma création pour les autres, ça pourrait m’aider pour l’avenir si j’arrive à m’améliorer sur ces aspects là. La Summer League était faites pour ça ! […] Mais j’ai progressé sur ma capacité à marquer dans différentes positions. Je ne veux pas seulement être un joueur qui est un simple shooteur en catch-and-shoot. Je veux être plus complet, élargir mon arsenal offensif.”

Car il ne faut pas oublier – et Brown le sait parfaitement – que la concurrence sera rude à Boston l’année prochaine entre l’arrivée du All-Star Gordon Hayward ou du rookie Jayson Tatuma qui a déjà montré qu’il était un joueur très performant dans plusieurs compartiments du jeu, notamment son très beau shoot extérieur. Rien ne sera facile pour Jaylen Brown s’il désire exister offensivement et sortir de ce rôle de joker défensif que lui avait donné Brad Stevens. D’autant qu’il ne faudrait pas oublier des clients sérieux comme Jae Crowder ou Marcus Morris qui vont avoir du temps de jeu dans les ailes.

Jaylen Brown a du pain sur la planche ! Il peut compter sur ses deux coéquipiers de luxe : Isaiah Thomas et Gordon Hayward pour apprendre et travailler tous les aspects du jeu. La Summer League lui a permis d’élargir ses possibilités et très certainement de franchir un premier cap. Mais la route est encore longue et cette saison de sophomore sera très importante pour lui. 

Source : Providence Journal


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top