Sixers

Joel Embiid espère être prêt pour le training camp : prend ton temps Jojo, on veut une saison sans blessure

Joel Embiid

Tellement grisant ce début de carrière…

source image : youtube

“Joel Embiid devrait être prêt pour le training camp”, “Joel Embiid sera économisé par Brett Brown”, “Joel Embiid a rencontré l’équipe de Grey’s Anatomy”. Voilà le genre de titre que l’on aimerait ne plus avoir à écrire, le début de carrière du Process des Sixers étant pour le moment plus proche d’un jumelage avec le secteur médical qu’une belle histoire avec la NBA…

Deux premières saisons passées les pieds pris dans les starting-blocks en raison d’une blessure au pied, une année rookie terminée au bout de 31 matchs à cause d’un ménisque emmerdant. Voilà pour le début de carrière de Joel Embiid, lorsque l’on décide de ne prendre que le dark side de la chose. Pour les plus optimistes ? Le peu d’apparitions du pivot des Sixers la saison dernière a suffi à nous faire transpirer des gouttes de bonheur et le temps perdu passé à l’attendre débouchera forcément sur quelque chose de légendaire… Quoiqu’il en soit les jours passent et se ressemblent dans le clan Embiid puisque ce n’est pas pour vanter ses exploits en Pro-Am que son nom revient aujourd’hui à la une mais bien pour parler de l’état de son fragile physique…

Le pivot des Sixers Joel Embiid désire être prêt pour le training camp et il effectue des exercices sans contact, mais il n’a pas encore été autorisé à reprendre les 5 vs 5.

Pas de précipitation donc et une patience de mise du côté Philly pour pouvoir compter – enfin – à plein temps sur le Process à la rentrée. Verra-t-on dès le mois d’octobre Markelle Fultz, Ben Simmons, Dario Saric et Joel Embiid ensemble sur le terrain (drivés bien sûr par leur franchise Timothé Luwawu) ? Pourra-t-on au moins profiter une fois de ce quarté magique bien décidé à marcher sur la Ligue ? Ces pauvres Sixers, qui galèrent depuis tant d’années à tenter de reconstruire sur les traces de l’un des plus gros tanks de l’histoire, mériteraient en tout cas de pouvoir jouir enfin de toutes leurs forces et c’est bien le cas de Joel Embiid qui inquiète le plus aujourd’hui. Grisant, très grisant lorsque l’on sait le genre de teaser que le joueur nous a offert la saison passée, et encore plus lorsque l’on fait le point sur ses jours passés au taf depuis son arrivée dans la Ligue il y a… trois ans déjà.

Dans quelques mois, le clan Sixers et le clan Embiid devront s’entendre autour de la question de l’extension de son contrat. Jouer pour prouver ? Jouer mais risquer ? Le pivot camerounais est aujourd’hui – déjà – à un tournant de sa vie et cette saison 2017/18 sera à n’en pas douter un indice fort sur la direction que pourrait prendre sa carrière. Nous ? On voudrait juste le voir jouer plus souvent…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top