Pelicans

DeMarcus Cousins veut surprendre tout le monde : les Twin Towers, c’est vraiment du solide

TRashTalk Fantasy League - DeMarcus Cousins

Le meilleur frontcourt de la NBA ?

Source image : Bleacher Report

DeMarcus Cousins bout déjà d’impatience d’attaquer la nouvelle saison qui se profile ! L’ancien joueur des Kings, transféré en février dernier à New Orleans, veut créer la surprise dès le printemps prochain. Dans le viseur du bad boy : les Playoffs.

Boogie est remonté plus que jamais pour l’édition 2017-18 qui approche à grands pas. Le nouvel intérieur des Pelicans est donc très satisfait de ce nouveau chapitre en Louisiane, surtout qu’il y retrouve Rajon Rondo, fraîchement arrivé cet été en provenance de Chicago. Ajoutez à ça, la re-signature de Jrue Holiday et voilà que New Orleans retrouve enfin des couleurs. Car on ne va pas se mentir Anthony Davis était bien seul à tenir la baraque depuis quelques années, évitant à son équipe de connaître les bas fonds du classement à l’Ouest. Aujourd’hui la donne a changé, l’équipe reprend du poil de la bête et même si le méchant garçon n’a pas encore eu le temps de faire ses preuves, il sera sans nul doute une pièce maîtresse du dispositif d’Alvin Gentry. Son association avec le mono-sourcil devrait faire des étincelles cette année. Baptisés les Twins Towers par les fans, ce surnom leur va à ravir quand on sait que les deux grands gaillards culminent à plus de 210 centimètres. La Ligue n’a qu’a bien se tenir, Boogie prévient tout le monde : son association avec AD va faire très mal. C’est en tout cas ce qu’il a déclaré à Chris Mannix de The Vertical.

“Nous avons les cartes en mains ! Je pense que Davis et moi avons des qualités que peu d’intérieurs ont dans la Ligue actuelle et même au cours de l’histoire. Si je suis aussi confiant, c’est parce que j’ai vu de belles choses la saison dernière. Je pense qu’on peut faire fonctionner ça, et que nous pouvons surprendre les gens qui ne s’attendent pas à nous voir là. Pour je ne sais quelle raison on nous oublie, mais c’est très bien. On va surprendre beaucoup de gens cette saison.”

DMC n’oublie pas d’envoyer une ou deux réponses cinglantes à ceux qui déclarent qu’avoir deux big men dans une raquette ne rentre plus du tout dans le schéma de la NBA actuelle. Le small-ball n’est pas un problème pour Boogie, il réaffirme que ni lui, ni son vaillant compère n’auront de souci à gérer les joueurs de petite taille. Il met en avant leur polyvalence offensive comme défensive, qui en font des intérieurs différents de ce qu’a connue la Ligue auparavant avec une menace qui s’étend jusque derrière l’arc depuis que les deux monstres ont bossé sur cet aspect de leur jeu. Il est bon de le voir aussi motivé alors que la saison qui arrive sera capitale pour lui et son avenir en Louisiane, lui qui se retrouvera agent-libre dans un an. La réussite de ce duo étoilé pourrait jouer un rôle important dans la suite de sa carrière pour savoir si celle-ci s’écrira à NOLA ou dans une franchise davantage taillée pour remporter le titre ultime.

Sur le papier, l’association entre les deux All-Stars est effrayante pour quelconque franchise. Les derniers mois de la saison régulière en 2017 ont laissé entrevoir quelques bribes de ce qu’ils pourraient donner une fois les automatismes bien ancrés. Après ces déclarations, ils n’ont désormais plus d’autre choix que de tout casser.

Source texte : Yahoo Sports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top