Top Ten

Le Top 80 des assists de la saison est dispo : sortez la loupe, les petits espaces sont à l’honneur

Mettez l’eau à chauffer, enfilez vos chaussettes les plus smooths et soufflez un bon coup : le voici, le voila, le fameux Top 80 des plus belles passes décisives de la saison 2016-2017. Y’a pas que Michel-Ange qui avait le compas dans l’œil, ah ça non. 

L’art de la passe fait partie intégrante du basket et du spectacle qu’il génère. Les artistes qui font la renommée de cette discipline font bande à part, car le travail à la salle et au gymnase n’a rien à voir la dedans. Avoir une vista hors du commun des mortels, cela ne se bosse pas, c’est un petit quelque chose en plus qui vous rend si spécial. Cette saison s’inscrit dans la continuité des précédentes puisque l’altruisme a une nouvelle fois régalé les fans, fous comme des gosses devant une nouvelle illustration de génie de John Wall, Stephen Curry, Russell Westbrook et tous les autres bougres qui ont su lâcher la gonfle au bon moment. Timing, quand tu nous tiens. Si James Harden truste la première place du classement des meilleurs passeurs avec 11,2 offrandes chaque soir, d’autres joueurs ont excellemment démontré qu’un simple petit caviar sauce mayo pouvait dynamiter n’importe quelle défense.

Alley-oop avec la planche, entre les jambes, no-look ou encore passe de quaterback, nos acteurs ont su allier le fancy à la performance. Juste récompense pour les puristes présents sur le League Pass à 4h30 du matin. Les Rojadirecta et NBA Reddit, on ne vous oublie pas. Mention spéciale cocorico à notre Rudy national, présent à trois-quatre reprises dans les plus belles passes de la saison. Droguée, la free agency nous offre des duos venus d’un écosystème encore non identifié : Houston avec Paul et la barbe, OKC avec WhyNot et George, Teodosic avec les deux gorilles des Clippers ou encore Rajon Rondo et la raquette des Pelicans, sacre bleu on est pas prêt, je répète, nous ne sommes pas prêts pour 2017-2018 ! A vous messieurs.

20 minutes de sensations, de toucher et de feeling à s’en lécher les babines. D’octobre à avril dernier, nos gars ne nous ont pas mis l’eau à la bouche, non, on parle bien de litres de cocktail frais, pour le plus grand plaisir de nos papilles gustatives. Les meilleurs passes de l’année, c’est ici, et nulle part ailleurs.

Source : Youtube 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top