Thunder

Russell Westbrook prolongé sur 6 ans et 228,5 millions de dollars ? C’est le plan, calmement

Russell Westbrook
Source image : Twitter - @SportsLeakers

Encore sous contrat garanti pour un an, avec une option derrière, Russell Westbrook sait que le management du Thunder veut le verrouiller à OKC : le meneur pourrait toucher le jackpot prochainement.

Coucou James Harden ! Jusqu’au bout, le barbu et le marsupial seront liés en dehors des parquets. Car au-delà de leur idylle en tout début de carrière, les deux All-Stars partagent aussi les mêmes saisons folles, les mêmes louanges chez les fans et donc potentiellement les même rémunérations annuelles. En effet, comme nous avions pu le voir en début de mois, Harden avait obtenu une prolongation lui permettant de toucher 228 millions de dollars sur les 6 prochaines années. Un signe de confiance totale venant des Rockets, ce que le Thunder souhaite dupliquer de son côté. Sam Presti et ses sbires ont donc avancé une extension de contrat auprès du MVP de la saison 2016-17, lui permettant d’ajouter 200 millions de dollars au-dessus des 28,5 millions qu’il touchera la saison prochaine. Sachant qu’il a coché toutes les cases possibles et imaginables dans le cadre de la Designated Extension et qu’il a une saison 2018-19 en Player Option, Westbrook sait qu’il peut se ramener dès demain matin dans le bureau de ses supérieurs pour y signer une prolongation record. Mais s’il en est conscient, pourquoi ne l’a-t-il toujours pas fait ? Cette question, Fred Katz de The Norman Transcript a tenté d’y répondre.

L’extension de contrat proposée à Westbrook pourrait lui permettre de toucher 200 millions en plus des 28,5 millions que le Thunder lui devra sur la saison 2017-18…

… cependant, le MVP a déjà fait attendre sa franchise depuis un mois. Et cela pourrait durer encore longtemps, peut-être pour toujours, même si le management reste optimiste concernant les chances de voir Russell signer cette prolongation avant la reprise de la saison.

Notons-la, cette deadline. Elle aura lieu le 16 octobre prochain, soit la veille de la reprise officielle en NBA. Westbrook a – techniquement – 78 jours pour prendre sa décision. On a connu pire comme espace de temps pour mettre de l’encre sur un papier, surtout lorsqu’il s’agit d’un contrat record. Est-ce que le meneur la joue stratégiquement en faisant attendre son management, non pas par cruauté mais plutôt par envie de garder le contrôle ? Maybe. Mais vu le travail réalisé par Sam Presti ces dernières semaines, il sera difficile pour Westbrook de se plaindre de quoi que ce soit en cas de doute. Avec un recrutement béton et des regards vénères qui s’échangeront avec les cadors de la Ligue, le Thunder a de quoi être optimiste avant cette reprise de la saison. Tout ce qui peut jouer dans la balance, d’un point de vue négatif, c’est cette part d’inconnue concernant l’avenir de Paul George. Dans le cas où PG13 se barre dans un an et Westbrook s’est menotté à OKC pendant 6 ans, le meneur sera-t-il furax ? C’est une question qui se pose, et pourrait créer un différent type de prolongation pour Russell. Jouer cette saison, devenir agent-libre dans un an, voir comment son ailier aborde la chose et prendre une immense décision en ce sens.

Russell Westbrook va-t-il faire comme James Harden, en actant son futur dans sa franchise ? Le Thunder attend, les fans aussi. Mais comme mentionné plus haut, il a 78 jours… 78…

Source : The Norman Transcript


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top