Pistons

Tobias Harris, plutôt titulaire ou remplaçant ? Les Pistons se tâtent, Van Gundy se touche

Tobias Harris

Le moteur du Michigan

Source image : YouTube

Detroit veut procurer plus de frissons et d’adrénaline aux fans que l’an passé. Après une saison catastrophique compte tenu des attentes, la franchise veut se replacer dans le peloton de la Conférence Est, et Tobias Harris sera un des hommes forts du nouveau projet. Si Stan Van Gundy n’a toujours pas trouvé comment l’utiliser et à quel poste, il a cependant l’esprit clair sur le sujet : le joueur aura des responsabilités. 

Harris va entamer sa septième saison dans la grande ligue, et ce à seulement 25 ans tout juste. Il n’est pas encore dans son prime mais il devra avoir les épaules solides et bien en place l’an prochain, puisque son coach compte sur lui pour apporter sa pierre à l’édifice. Les Pistons ont réalisé un exercice 2016-2017 tout bonnement décevant : une vilaine dixième place et seulement 37 petites victoires pour 45 déroutes. La saison passée contraste étonnamment avec celle de 2015-2016 où la franchise avait arraché les Playoffs avec une assise défensive et un réel fond de jeu basé sur l’axe Jackson-Drummond, combiné aux apports de Harris, Marcus Morris, etc. Tobias va donc être un des leaders de l’équipe dès octobre, mais à quel poste et dans quel registre ? Van Gundy a récemment déclaré que le joueur était un starter, c’est à dire un gars capable de représenter la franchise et mouiller dignement le mythique maillot des Pistons, au même titre que Drummond, Jackson et le petit dernier Avery Bradley. Ses 16 pions et 5 rebonds l’an passé confirment les dires de son coach, cependant les meilleurs mémoires se rappelleront que l’ailier était utilisé en sortie de banc en fin d’année dernière, et le cocktail était assez efficace. Son rôle de dynamiteur-remplaçant assurait à l’équipe du scoring et de l’impact physique lorsque les cadres chauffaient le bench.

SVG appréciait alors l’implication et le comportement de son protégé. Cette saison, bien qu’il ait légitimement le statut de titulaire dans la franchise, il est possible que ce dernier soit reconduit en leader de l’équipe B. L’objectif pour le président des opérations basket est le suivant : trouver la meilleure composition possible, tout en s’adaptant aux équipes adverses et aux matchups qui se dessinent pendant les matchs. Tobias Harris avait ainsi démarré ailier lors de son arrivé à Detroit en 2016, mais très vite il avait permuté avec Morris sur les postes 3-4, avant de finalement terminer la saison passé en sortie de banc. Tobias présente l’avantage d’être un couteau suisse efficace s’il est aligné titulaire comme en sortie de banc, et ce sur plusieurs postes. Stan la moustache devrait donc utiliser son petit bijou en fonction de sa forme du moment évidemment, mais aussi en tenant compte des performances de ses coéquipiers. Question concurrence, Tobias a de belles chances de continuer à faire suer son bandeau : il est le Pistons ayant joué le plus de minutes de son équipe l’an passé, et au vu de l’effectif il sera reconduit dans un rôle majeur. Marcus Morris transféré, Jon Leuer en seul vrai candidat, c’est assez léger. Dans un rôle de shooteur occasionnel, Reggie Bullock aura son temps de jeu à l’aile mais ce dernier n’excédera pas 15 minutes, tandis que Stanley Johnson, malgré son potentiel et son impact athlétique, a été mis de côté par son coach et devra refaire ses preuves dès que possible.

Alors, où et comment Tobias Harris va-t-il évoluer la saison prochaine ? Visiblement, même Eminem ne le sait pas, et à vrai dire peu importe. Qu’il soit starter ou sur le banc, ailier ou poste 4 au large, il sait qu’il a la confiance du coach et le talent pour s’imposer. On lui souhaite de donner le meilleur et de faire franchir à son équipe le cap qui lui manque pour être en Playoffs tous les ans à l’Est. Son rôle sera évidemment encore plus grand si Drummond ou Jackson quittent le navire l’année prochaine. Ah, douce free agency…

Source : Pistons.com

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top