Lakers

Nostalgiques, les Lakers signent un Bryant : dommage qu’il s’appelle Thomas et pas Kobe

Kobe Bryant

Ça trolle dans tous les sens en ce moment.

Source image : montage youtube

Certaines âmes mal réveillées ont fait quatre tours dans leur slip cette nuit. La raison ? Un tweet de Shams Sharania de The Vertical annonçant… la signature de Bryant aux Lakers. Deux PLS, quatre coups de fil et on ne sait quoi d’autre plus tard, la réalité rattrapait la fiction : il s’agit bien de Thomas Bryant et non de Kobe. Décidément, ça trolle dans tous les sens en ce moment en NBA.

Les Warriors avaient attaqué très fort dans le troll game en signant Antonius Cleveland quelques heures auparavant et les Lakers ont donc répondu cash à Nagui. Un Bryant qui signe pour les Lakers ? Il ne pouvait juste rien nous arriver de plus beau en ce 27 juillet. Les Celtics avaient fait jouer Jabari Bird lors de la Summer League ? Arrêtez tout, les Angelinos sont allés encore plus loin.

Les Lakers et le n°42 de la dernière Draft Thomas Bryant sont tombés d’accord sur un contrat garanti pour la saison prochaine, avec une team option pour 2018/19.

Thomas Bryant qui signe aux Lakers ? C’est un peu comme si Colton Iverson était de retour aux Sixers, comme si Daniel Ewing était tradé aux Knicks ou si Jerome Jordan passait par les Bulls. Un nom sur un maillot qui ne devrait même pas être porté, au moins par respect pour nos illustres aînés. Toujours-est-il que dès le mois d’octobre, les titres yolo afflueront sur la toile et il faudra être prêt… “Bryant envoyé en G-League”, “entrée de Bryant pour le garbage time” etc etc… Car on ne voudrait pas manquer de respect à Thomas mais pas sûr que l’intérieur formé à l’université d’Indiana (12,6 points, 6,6 rebonds et 1,5 blocks) ne fasse partie intégrante de la rotation de Luke Walton. Sélectionné en 42ème position de la dernière Draft par les Lakers, Thom-Thom avait pris part à la Summer League victorieuse de L.A. à Vegas et avait tourné à 5,1 points et 3,3 rebonds en 13 minutes. Pas de quoi fouetter un chat, et surtout pas de quoi s’exciter chez les fans des Lakers qui auront bien d’autres dossiers à suivre cette saison.

L’info méritait en tout cas d’être relayée et il y aura donc un Bryant aux Lakers pour un an minimum. Avis aux nostalgiques, ne vous attendez pas à voir des 35 ou des 60 dans la colonne points mais plutôt trois lettres que vous connaissez bien. MVP ? Non non… DNP.

Source : The Vertical


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top