Knicks

Kyrie Irving préférerait finalement rejoindre les Knicks : parfait, sauf qu’on ne lui demande pas son avis

Kyrie Irving

Un jour, un maillot.

Source image : Twitter - @NBA_Skits

On vous l’avait promis hier, à chaque jour son nouveau maillot. Après les Bucks et les Wolves, ce sont donc les Knicks qui auraient les faveurs des bookmakers concernant la future destination de Kyrie Irving. La source n’est pas forcément rassurante, le joueur voudrait bouger à New-York mais il n’est pas le décideur… et Carmelo Anthony pourrait “s’opposer” à ce trade. On fait le point sur ce beau bordel.

Et le mot bordel est bien choisi. Après avoir annoncé initialement sa préférence pour quatre franchises (Wolves, Spurs, Heat et Knicks), Kyrie Irving aurait sa petite préférence, et cette préférence irait pour la franchise new-yorkaise. La source s’appelle Pablo Torres et elle aurait été joint par un mystérieux interlocuteur… C’est génial, on dirait du Stephen King :

J’ai eu un coup de téléphone et la personne au bout du fil est une personne digne de confiance. Il m’a dit que Kyrie Irving avait vraiment envie de rejoindre les Knicks. Kyrie veut rentrer “chez lui”.

Chez lui ? Bah ouais, chez lui. Le meneur des Cavs a beau être australien, il a beau être passé par l’université de Duke en NCAA, c’est bien dans le New Jersey qu’il a effectué une partie de ses premières vraies années basket (St Patrick High School), à trente bornes à peine du Madison Square Garden… Voilà qui donnerait donc, en partie, des envies de come-back à Uncle Drew, dans un marché qui offrirait de surcroît une exposition exceptionnelle à sa marque et à tout ce qui touche au business en général. Sauf que…

Sauf que tout n’est pas si facile, tout ne tient qu’à un fil. Surtout lorsque l’on sait que 1) sans manquer de respect à Pablo Torres, on a appris à prendre ce genre de source avec des pincettes, 2) on rappelle pour la trentième fois que CE N’EST PAS LUI qui choisira sa destination car n’est pas LeBron qui veut et 3) un certain Carmelo Anthony pourrait très bien taper du point sur la table très bientôt. Pourquoi ? Tout simplement car les souhaits de Melo ont évolué depuis quelques semaines et que les Rockets sont désormais en pôle-position dans son cœur et que l’Ohio ne serait donc plus une priorité pour lui, surtout depuis que Chris Paul a rejoint le Texas et que Drew a affiché son seum en public… Or on imagine très mal un deal entre Cavs et Knicks… sans Melo, à moins que Dan Gilbert voit en Ron Baker un starter solide ou en Kyle O’Quinn un futur franchise player.

Les rumeurs n’en finissent pas mais elles devront un jour cesser, lorsque toutes les franchises NBA ou presque auront été évoquées. On voudrait pas être relou avec ça hein, mais à ce rythme-là, on va finir par l’envoyer à… Châteauroux.

Source : espn

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top