Lakers

Tyler Ennis reste aux Lakers pour un an : un spot parfait dans l’ombre de Lonzo

Tyler Ennis
Source : Youtube

Tyler Ennis est à Los Angeles et fait partie des Lakers depuis le mois de février dernier, puisqu’il avait été transféré de Houston vers la Cité des Anges dans le deal qui avait envoyé Lou Williams au Texas à l’époque. Il n’était pas la priorité de Magic Johnson et son staff, mais les deux parties viennent finalement de se mettre d’accord sur un deal d’un an pour un peu plus de 800 000 dollars. 

La franchise pourpre et or tient donc son back-up de Lonzo Ball. Magic et Rob Pelinka ont approché George Hill, Rajon Rondo puis notamment Derrick Rose, mais ces gars n’avaient probablement pas envie de jouer les remplaçants d’un rookie ou ont tout simplement préféré signer ailleurs dans des conditions qui leur semblaient meilleures. L’idée était aussi de faire venir un joueur capable de servir de mentor à Lonzo Ball… Toujours est-il que les Lakers devaient assurer et avoir au moins un autre meneur de métier dans leur roster. C’est fait avec Tyler Ennis. A noter – comme le précise le LA Times – que le contrat porte sur deux années mais que la deuxième est soumise à une option d’équipe, il est donc plus sage de parler d’un an pour le moment.

A 22 ans, Ennis n’a pas vraiment percé en NBA. Il a été drafté en 2015 par les Suns mais les Lakers sont déjà sa quatrième franchise. Pour autant, son potentiel est réel, surtout en attaque où sa qualité de shoot et ses aptitudes à la passe font de lui un meneur remplaçant qui peut devenir très crédible avec du boulot. En 22 matchs pour les Lakers la saison dernière, l’ami Tyler a proposé 7,7 points (38,9% derrière l’arc) et 2,4 passes décisives de moyenne en 17,8 minutes par match. Luke Walton semble apprécier ce joueur qu’il va pouvoir coacher et auquel il va pouvoir donner des missions bien précises en sortie de banc. De plus, ce tout petit contrat qui peut s’arrêter dans un an entre parfaitement dans la stratégie que les Lakers développent depuis le début de l’été : des contrats courts pour avoir un maximum de place dans la salary cap quand arrivera la Free Agency de 2018 avec des clients comme Paul George ou LeBron James…

Tyler Ennis sera donc un Laker pour l’année à venir. Il a le profil pour remplir sa mission : tenir la balle quand le rookie star Lonzo Ball sera sur le banc. Et surtout, ne pas lui faire d’ombre…

Source : LA Times


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top