Magic

Officiel : Arron Afflalo de retour à Orlando, Frank Vogel a trouvé la nounou parfaite pour ses gosses

arron afflalo

Retour au bercail pour Arron !

source image : youtube

Le roster du Magic sera cette année encore l’un des plus… étranges de la Ligue. Des individualités mais peu de collectif, des joueurs pas forcément à leur poste et des prospects dont on attend monts et merveille. Au milieu de tout ça ? La franchise floridienne avait réalisé un beau coup il y a quelques jours en signant Marreese Speights et fait donc coup double avec Arron Afflalo, l’un des vétérans les plus respectés du circuit.

L’un des plus respectés, l’un des plus sages, mais surtout l’un des meilleurs sur le terrain. On vous arrête tout de suite, on ne parle pas ici d’un futur Hall of Famer mais simplement d’un mec qui fait l’unanimité partout où il passe depuis dix ans et sa draft par les Pistons en 2007. Et après Detroit, Denver, Portland, New-York et Sacramento, c’est donc à Orlando que l’ailier de 31 ans atterrit, après avoir porté une première fois le jersey de Mickey entre 2012 et 2014 :

Le free agent Arron Afflalo a accepté un contrat d’un an avec le Magic d’Orlando, d’après une source d’ESPN.

Le Woj a la flemme de le dire dans son tweet mais la belle opération du Magic réside surtout dans le fait d’avoir signé Afflalo au salaire minimum (2,1 millions la saison), une bien faible somme en comparaison avec ce que pourrait apporter le bonhomme à sa nouvelle franchise, sur le terrain et en dehors. Les fans de la franchise deux fois finaliste NBA se souviennent d’ailleurs d’un joueur qui avait réalisé ses deux plus belles saisons en carrière à l’Amway Center, affichant des moyennes de 17,4 points, 3,7 rebonds et 3,3 passes lors de son premier passage en Floride. L’apport du 3 and D ne sera évidemment pas le même en 2018, tout d’abord car Arron a aujourd’hui 31 piges et qu’il a autre chose à foutre que de prendre vingt tirs par match, mais surtout car Evan Fournier, Aaron Gordon, Jonathon Simmons, Nikola Vucevic et, qui sait, Jonathan Isaac se chargeront très bien de geler la gonfle.

C’est en tout cas une grosse perf du front office d’Orlando, qui bénéficie là d’une clause qui permettait aux Kings et à Afflalo de s’entendre autour d’un gros million de dollars si les deux parties décidaient d’en finir, malgré un contrat initial à… 25 millions sur deux ans. Oui mais non, les Kings étant devenus en l’espace de quelques semaines l’une des équipes les plus attendues de la rentrée, d’où l’ouverture de la cellule d’Arron.

Si les Kings pourraient rentrer dans une nouvelle ère, le Magic nous étonne également de jour en jour depuis quelques semaines. Un front office qui paraît faire de bons choix, des vétérans confirmés pour entourer une belle jeunesse, de quoi redonner le sourire à des fans mis à rude épreuve depuis trop longtemps. Peut-être qu’on s’emballe hein, mais rien que ça… c’était devenu rare dans le coin.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top