Spurs

Pau Gasol repart avec les Spurs pour trois ans et… 48 millions : on a trouvé le gagnant du grand jeu de l’été

Pau Gasol

T’inquiète pas Pau, nous aussi on a fait cette tête quad on a vu le montant sur le chèque.

source image : youtube

La nouvelle ne nous a qu’à moitié surpris. A partir du milieu de la phrase à vrai dire. Car si l’on savait depuis trois jours que Pau Gasol repartait pour un tour et même trois avec les Spurs, le montant du contrat nous a malgré tout filé quelques haut-le-cœur au réveil.

Comme souvent, il y a deux écoles. Tout d’abord ceux qui nous sortiront que vu le marché et la conjoncture actuelle, trois saisons à  seize millions restent un deal tout à fait acceptable. Puis ceux qui préfèrent mettre en avant la carte d’identité de Pau Gasol, sa date de naissance surtout, puis son apport aux Spurs, lors des derniers Playoffs notamment. Mérité ou pas mérité, l’intérieur espagnol touchera en tout cas bel et bien ses 16 millions par an jusqu’à ses 40 piges et c’est bien cela l’info de la matinée, comme souvent relayée par Adrian Wojnarowski :

Les termes du contrat de Pau Gasol avec les Spurs : 3 ans, 48 millions de dollars et une dernière saison partiellement garantie.

Évidemment sur la pente descendante compte tenu de son grand âge, Pau Gasol ajoute donc sur son CV le statut de vieillard le mieux payé du Texas, juste au dessus de la ligne “joueur le plus détesté des Hauts-de-France”. Capable de lâcher du gros double-double il y a encore deux ans et demi avec les Bulls (18,5 points et 11,8 rebonds), Pau a connu cette année les joies d’un banc NBA pour la première fois de sa carrière et s’en est plutôt bien accommodé même si les chiffres s’en ressentent forcément (12,4 points et 7,8 rebonds) et que les articulations grincent et résonnent jusqu’à Paris. Difficile de faire un comparatif avec les salaires des membres du légendaire Big Three des Spurs because mélange des époques mais juste pour saigner un peu du pif, rappelons que Tim Duncan avait touché pour sa dernière saison la somme de… 6 millions de dollars alors que Tony touchera cette saison dans les 15 patates, soit une de plus que Manu Ginobili. Grosse arme en attaque en sortie de banc, Pau Gazouze n’en demeure pas moins l’un des joueurs les plus intelligents de la Ligue et posséder ce genre de vétéran n’avait jusqu’à hier pas de prix. Aujourd’hui ? La prestation est donc tarifée à 16 millions l’année. Une belle preuve de confiance de la part de la franchise cinq fois baguée, à moins que ce ne soit la résultante d’un été pas forcément négocié de la manière voulue au départ par les Texans, toujours est-il que notre grand ami se gavera donc jusqu’à la retraite, et qu’on dira – pour être des gars cool – que le bonhomme l’a peut-être finalement bien mérité au vu de sa carrière, à défaut de le mériter de par ses performances “actuelles”.

On attend désormais que Tony Parker resigne l’été prochain pour 75 millions sur trois ans afin de récompenser l’ensemble de son œuvre, faute de quoi les rapports entre la France et l’Espagne pourraient prendre encore un peu plus de plomb dans l’aile. En attendant, très cher Pau, il va falloir assurer et mériter ton salaire.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top