Nets

Yakuba Ouattara signé par les Nets : two-way contract pour le Français, la NBA commence à sentir le fromage

Yakuba Ouattara

“Quand la blague sur le fromage te fais rire.”

source image : youtube

Et un de plus ! Après Yannis Morin un peu plus tôt, c’est au tour de Yakuba Ouattara de signer un bail en NBA. Un pseudo-bail peut-être mais un bail quand même… y’a plus qu’à faire ses preuves maintenant !

La colonie commence à être belle. Au moins onze joueurs français débuteront la saison NBA, en attendant qu’une franchise ne se sorte les doigts pour récupérer Babac et qu’Alex Toupane ne confirme sa belle forme par une petite signature. Et ce sont donc aujourd’hui deux frenchies de plus qui viennent garnir les rangs de la Grande Ligue. Yannis Morin du côté de l’Oklahoma et donc Yakuba Ouattara, fraîchement signé par les Nets pour servir de tampon entre la G-League et la NBA. Two-way contract comme ils l’appellent, cette grande nouveauté permettant aux 30 franchises NBA de bénéficier de deux spots de plus dans le roster, deux joueurs pouvant taper des aller-retours entre la vraie vie et la Gatorade League, sous réserve que le nombre de jours passés avec le roster NBA ne dépasse pas 45. Il faudra checker si les heures de piscine et de poney sont décomptées mais c’est en tout cas un premier pas intéressant pour l’ancien arrière de Monaco, pisté ces derniers temps par l’ASVEL de Tony Parker, comme le Prési l’annonçait il y a quelques semaines au Progrès :

C’est une option. Il me plait beaucoup, a fait mes camps, est lyonnais et il agrandi avec nous. Ce serait beau si nous pouvions l’avoir. Pour l’instant il veut aller en NBA mais s’il n’a pas de contrat, c’est sûr qu’il est intéressé.

Raté Tony, Yakuba a donc exaucé en partie son rêve de NBA et luttera à la rentrée pour se faire une place dans le roster de Kenny Atkinson. La mauvaise nouvelle ? La présence de D’Angelo Russell, Jeremy Lin, Sean Kilpatrick, Isaiah Whitehead et Spencer Dinwiddie sur les postes 1 et 1/2 bouche quand même pas mal la porte à celui qui fait partie de la pré-sélection de Vincent Collet pour le prochain Euro. La bonne ? Le staff des Nets est reconnu depuis l’arrivée du duo Marks/Atkinson comme l’un des plus sérieux de NBA et si le gamin taffe, le gamin sera forcément récompensé. Blessé au mollet lors des Playoffs 2016 et auteur d’un coup de mou au cœur de l’hiver, le natif de Tepa (Ghana) a su rebondir et être costaud sur la fin de saison malgré l’élimination de son équipe en quarts de finale de Pro A, ce qui a semble-t-il plu à la franchise de Brooklyn. La TNT qu’il cache dans ses pompes devra en tout cas lui servir pour le prochain training camp avec, qui sait, peut-être une bonne surprise au bout de ses windmills…

Yakuba le voulait, Yakuba l’a eu. Au boulot désormais, et qui sait, le destin t’ouvrira peut-être grand ses bras. C’est tout ce qu’on souhaite, parce que nous on aime bien… quand la NBA sent le fromage.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top