Wizards

Officiel : John Wall prolonge aux Wizards pour 170 millions de dollars sur 4 ans, l’avenir est à D.C !

Wizards John Wall
Source image : YouTube

Les fans de Washington peuvent respirer, leur avenir est radieux. Après Bradley Beal il y a un an et Otto Porter cet été, c’est John Wall qui a ponctué le tout en prolongeant aux Wizards pour 4 ans.

C’était the grand feuilleton de l’été dans les rues de la capitale américaine. Non, pas celui sur les douzaines de conneries quotidiennes balancées par un président-comique présent dans la Maison Blanche, mais bien celui concernant John Wall. Le meneur sortait d’une saison fabuleuse mais une sortie déprimante lors du Game 7 des demi-finales de la Conférence Est. Le manque de soutien à ses côtés et de mouvement venant de son management avait poussé Jean Mur à demander des actes plutôt que des paroles. Démerdez-vous mais faites votre job, et ensuite je signerai ma prolongation de contrat. Le compte-à-rebours était donc lancé pour Ernie Grunfeld et sa bande, le GM ayant du pain sur la planche pour satisfaire son meneur. Et après avoir notamment signé Jodie Meeks, Mike Scott, récupéré Tim Frazier et prolongé Otto Porter, Wall a tenu sa parole en paraphant une prolongation de 170 millions de dollars sur 4 ans, qui vient se coller à ses deux années restantes. Plus de 18 millions la saison prochaine, un peu plus de 19 sur la suivante, et ensuite c’est jackpot pour Johnny puisqu’il touchera une bonne blinde jusqu’en 2021. Bonus non-négligeable en tant que roi des Wizards, le joueur a réussi à obtenir un trade kicker, qui lui permettra de booster son salaire personnel en cas de transfert.

La somme est ce qu’elle est, mais elle est méritée pour Wall quand on voit son niveau au quotidien, ses progrès et sa place dans la hiérarchie des tous meilleurs joueurs du circuit. Candidat au titre de MVP s’il n’était pas tombé sur une cuvée all-time, le dragster a montré qu’il pouvait exceller sous les ordres de Scott Brooks et que leur entente était faite pour durer. C’est aussi un grand jour pour les fans des Wizards, car leur trio principal est désormais verrouillé jusqu’en 2021 : Wall, Beal et Porter, personne n’y touche. Sachant qu’ils vont atteindre leur prime ensemble en se rapprochant doucement mais sûrement des 28 ans, les habitants de Washington peuvent se frotter les mains ce samedi. Ce n’est pas comme si la Conférence Est ressemblait à un champ de bataille et la place sur le trône était de plus en plus envisageable. Maintenant, ce n’est pas avec trois joueurs seulement que la franchise ira bien loin. Autour de ce groupe aussi talentueux que polyvalent, il faudra ajouter de nouvelles pièces expérimentées, capables d’apporter le petit plus nécessaire, celui qui permettrait au peuple du Verizon Centre de découvrir les Finales NBA. On ne va pas se mentir, la franchise de D.C n’a pas connu de basket au mois de juin depuis une éternité, et il fallait que le management sorte le chéquier pour montrer toutes ses belles intentions. C’est fait.

John Wall a donc rajouté 4 années aux deux qui étaient sur son contrat actuel, le voici assuré de trois choses. Un, être normalement à Washington jusqu’en 2023. Deux, toucher près de 207 millions de dollars jusque là. Trois, continuer sur sa progression récente, afin de découvrir les Finales NBA.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top