Bulls

Gar Forman et John Paxson sont dans le viseur : tout Chicago veut les voir dégager, va falloir y penser

Fire GarPax, Chicago Bulls

Tu prends ton manteau on s’en va.

source image : Twitter - ChiSportUpdates

La plaisanterie semble avoir assez duré pour les fans des Bulls et ces derniers sont donc passé à l’action. Un panneau publicitaire de la taille d’un immeuble pour leur indiquer la sortie, on peut difficilement faire plus explicite…

Gar Forman et John Paxson forment un duo unique en NBA. En effet, le General Manager (Gar) et le Vice-Président des Opérations Basket (l’autre) prennent non seulement toutes leurs décisions conjointement, mais ils sont aussi identifiés comme une seule et même personne, affublée du sobriquet GarPax et souvent précédée de la mention “fire”. Rien à voir avec les pompiers évidemment car c’est bien de par le courroux des Bulls fans que le duo est le plus souvent cité dans la presse et dans la communauté NBA. Un phénomène qui peut paraître ambivalent lorsque l’on sait que les Bulls ont disputé sept fois les Playoffs lors des huit dernières saisons et que leur pourcentage de victoires sur la période chatouille les 60%. Oui mais voilà, la franchise de l’Illinois est une institution et les résultats “moyens/biens” ne suffisent pas, surtout quand on connait la base encore présente en 2011… Résultat ? Le #FireGarPax se retrouve donc en pleine city, et le message fait la taille d’un immeuble :

La pancarte #FireGarPax est installée.

Si le diabolique tandem avait jusque-là des œillères, il est désormais bien conscient de ce que pense la populace de son management et des ses décisions. Une ère post-Derrick Rose dramatique, un trio Butler/Wade/Rondo qui n’a marché que dans les rêves du front office, une gestion du cas Thibodeau loin d’être professionnelle, la nomination d’un bien pâle Fred Hoiberg et pour finir… le départ de Jimmy Butler pour le Minnesota qui agit comme une goutte d’eau faisant déborder un vase déjà rempli de dégoût. Gar Forman a beau avoir été en son temps Executive Of The Year (2011) et John Paxson faisant partie intégrante de l’histoire de la franchise, le taf fourni aujourd’hui par les deux copains est à gerber pour une grande partie des fans et le moment de taper du poing sur la table est donc venu. Kris Dunn, Cameron Payne et Jerian Grant à la mène, Dwyane Wade, Zach LaVine, Justin Holiday, Denzel Valentine et David Nwaba poste 2, Paul Zipser dans les ailes, Lauri Markannen, Cristiano Felicio et Bobby Portis poste 4 et Robin Lopez dans la raquette, soit au moins dix bonnes raisons de faire la gueule pour la fanbase de Chi-Town, et autant de raisons donc de recouvrir les immeubles de la ville de leur mécontentement…

Pas sûr que cette petite crise de nerfs n’agissent comme un déclic pour GarPax, mais au moins aujourd’hui c’est officiel : le peuple veut leur tête et fera tout pour l’avoir. Y’a d’l’ambiance dis-donc.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top