Grizzlies

Rade Zagorac débarque aux Grizzlies pour trois ans : allez hop, tout le Tennessee sur Wikipedia

Rade Zagorac

– Chérie c’est qui le gars qui a signé là ?
– Rade Zagorac du KK Mega Leks.
– ???

source image : youtube

C’est l’info la plus dingue de la journée, le genre de breaking news qui explique en partie notre amour pour la NBA. Les Grizzlies ont peut-être perdu Zach Randolph et Vince Carter, ils vont peut-être se faire piquer Tony Allen, mais ils récupèrent donc Rade Zagorac. Et après avoir vu ça, on peut mourir tranquille.

Celle-là on ne la voyait vraiment pas venir et pour cause, on ne connaissait pas forcément le bonhomme. Ou du moins ceux qui ne s’intéressent qu’à la Grande Ligue et pour qui Liga ACB, Ligue Adriatique ou Pro A ne veulent pas dire grand chose. C’est en tout cas Adrian Wojnarowski qui a officialisé le deal, comme souvent pour ce genre d’info cruciale :

Les sources affirment que l’ailier serbe Rade Zagorac a signé avec les Grizzlies : trois ans, 3,9 millions de dollars, avec les deux premières années et 2,3 millions garantis.

Sélectionné en 35ème position par les Celtics lors de la Draft 2016, Rade avait vu ses droits échangés à Memphis il y a quelques semaines, en compagnie de ceux de Deyonta Davis contre un premier tour de draft 2019. C’est à peu près tout pour les infos mêlant Zagorac et NBA dans la même phrase, si ce n’est que le bonhomme a tourné à 5,3 points et 4,8 rebonds lors de la Summer League de Las Vegas. Le jeune Serbe de 21 ans sort tout juste de deux saisons très accomplies du côté du KK Mega Leks, sorte de laboratoire à jeunes talents au sein duquel Timothé Luwawu, Alpha Kaba, Nikola Jokic et Ivica Zubac ont également fait une partie de leurs premières expériences. Élu MVP de la Ligue Adriatique à seulement 20 ans, Rade tournait l’an passé à de sympathiques moyennes de 12,5 points, 6 rebonds, 2,5 passes et 1,8 steal par match et aura donc sa chance à la rentrée sur les parquets NBA afin de faire valoir son physique et son QI Basket. Car on rappelle que le gamin est serbe, et que les Serbes du basket ont un gros cerveau. L’occasion peut-être pour lui de mettre également un pied en équipe nationale, lui qui n’a pour le moment connu que les sélections de jeunes.

Signé pour pas cher, le gamin de Belgrade aura tout à prouver cette saison dans la Grande Ligue. S’il échoue ? Il aura au moins participé à faire allumer le PC de milliers de fermiers du Tennessee avides de culture. C’est déjà ça.

Source : espn

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top