Pelicans

Les Pelicans auraient déjà leur plan : Rajon Rondo en 1, Jrue Holiday en 2, des victoires en 3 ?

Rajon Rondo Jrue Holiday

Bon appétit si la sauce prend.

source image : youtube

Si les Wolves, les Kings ou les Lakers ont les faveurs de Mr et Mme Hype depuis quelques semaines, les Pelicans de New Orleans méritent également qu’on se penche sur leur matricule. Pas de baby stars ici mais des mecs déjà référencés à l’image de Jrue Holiday et Rajon Rondo, qu’Alvin Gentry va donc tenter de faire jouer ensemble dans le starting five. Pourquoi pas.

Rajon Rondo – Jrue Holiday – Solomon Hill – Anthony Davis – DeMarcus Cousins. Voilà donc à quoi devrait ressembler le cinq de départ des Pelicans cette saison. Miam miam. On passera rapidement sur la densité saharienne du banc, c’est donc surtout ce starting five potentiel qui fait saliver les fans des Pels, soit une douzaine de personnes. Si le frontcourt était évidemment indéboulonnable, un doute subsistait au niveau de la base arrière. Sauf qu’Alvin Gentry a eu une – peut-être – bonne idée et, comme la chose est rare, on s’assoit et on attend de voir :

J’aime beaucoup l’idée de voir évoluer Jrue Holiday sans le ballon et de le voir commencer les matchs en tant que scoreur. Et j’aime Rajon Rondo quand il est sur le terrain en tant que leader. Évidemment, Jrue prendra de temps en temps la mène car c’est son premier talent. Je lui en ai parlé et je pense que c’est quelque chose qui peut vraiment aider notre équipe. Ce n’est pas seulement un manieur de ballon et on aime sa capacité à scorer et son jeu sans ballon. On voulait trouver un mec qui serait le parfait complément de tout ça et je pense que Rajon Rondo est le joueur parfait. Il a un CV de champion et c’est un leader. Il est capable de faciliter la vie de ses coéquipiers et nous pensons que son duo avec Jrue serait une combinaison parfaite.

Jrue Holiday poste 2 c’est parti, il va falloir s’y faire, au moins jusqu’à la première embrouille entre Rajon Rondo et son coach. C’est en tout cas un appel de phare intéressant que nous fait Gentry puisque si Jrue Holiday est tout sauf un shooteur affreux (44% au tir et 36,6% de loin la saison passée), envoyer Rajon Rondo gaver de caviars les deux bêtes de sa raquette et ce dès le début du match paraît être une excellent idée. On vous laisse imaginer le carnage quand RR aura le choix entre DeMarcus Cousins et Anthony Davis après un pick, en sachant que Jrue Holiday se cachera donc de temps en temps dans un corner. Alvin Gentry assure en tout cas avoir travaillé le meneur en amont, histoire d’être sûr qu’il ne leur claquera pas trop vite dans les doigts :

Je connais Rajon Rondo. Nous avons parlé ensemble bien avant de prendre la décision de l’engager, bien avant qu’il ne décide lui-même de venir chez nous. Je pense qu’il va être un formidable leader pour nous et un formidable joueur sur le terrain. On ne l’a pas fait venir pour qu’il soit un mentor, on l’a fait venir pour jouer au basket et pour nous aider à remporter des matchs.

Des sourires et des ambitions en Louisiane, voilà à quoi il faut donc s’attendre pour cette saison 2017/18. L’idée du backcourt Rondo/Holiday n’est pas dégueu, reste désormais à savoir comment Jrue s’habituera à ce nouveau job et surtout comment Rajon Rondo s’acclimatera à son nouveau vestiaire. A suivre.

Source : Twitter – @Duncandholder

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top