Mix

Les highlights de Michael Jordan pour son premier match en Playoffs : vidéo introuvable, qualité incroyable

Pour sa première saison (1984-85) sur les parquets de la Grande Ligue, Michael Jordan a donné le ton. Meilleur marqueur (28,2 points), rebondeur (6,5 prises), passeur (5,9 caviars) et intercepteur (2,4 vols) de son équipe, il formait avec Orlando Woolridge un duo d’extérieurs qui permit aux Bulls de retourner en Playoffs, ce qui ne leur était pas arrivé depuis quatre ans.

Nous sommes le 19 avril 1985, les Bulls s’apprêtent donc à lancer leur campagne de Playoffs sur le parquet des Bucks. Milwaukee est largement favori pour avoir terminé la saison à la deuxième place de l’Est avec 59 victoires pendant que Chicago n’a donc fini que septième avec 38 succès sur l’exercice. Les Taureaux ne feront d’ailleurs pas le poids et devront s’incliner 109 à 100 sur ce match et 3-1 sur l’ensemble de la série. Mais pour sa première sortie en post-season et malgré la présence de gars comme Sidney Moncrief (deux fois meilleur défenseur) ou de Ricky Pierce pour s’occuper de lui, le rookie Jordan va se donner. 23 points (à seulement 7/19 au tir), 4 rebonds, 10 passes décisives et 3 interceptions pour celui qui n’était encore qu’un simple arrière à très fort potentiel.

Ce que nous propose aujourd’hui l’ami Clutch-23, c’est une vidéo d’une rareté exceptionnelle tant par le fait que ce genre d’images sont (quasiment) introuvables que par le fait qu’elles sont d’une qualité bluffante alors qu’elles ont déjà plus de 30 ans ! On y voit très clairement la domination athlétique et technique que Sa Majesté Jojo 1er exerçait à tout juste 22 ans. Plus rapide, plus agile, plus bondissant et plus déterminé que la plupart de ses adversaires, le grand Mike n’était encore qu’un rookie mais il possédait déjà en lui ce petit (gros) plus qui fait la marque des immenses champions. C’est aussi l’occasion pour tout les fans de balle orange de voir des images de jeu des années 80, l’occasion de bien se rendre à quel point le basket a évolué depuis et de mesurer les différences qui se sont accrues au fil des années.

Mais pour Jordan, ce qui a changé au fil des années, c’est sa domination. Elle est devenue de plus en plus insoutenable pour l’opposition, jusqu’à devenir totale… En attendant, il ne vous reste plus qu’à regarder pour apprécier. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top