Thunder

Officiel : Nick Collison prolonge 1 an au Thunder avant de prendre sa retraite, en voilà un qui est fidèle

Nick Collison
Source image : YouTube

Il va le faire, ce bon Nick Collison. L’intérieur besogneux va pouvoir faire toute sa carrière dans la même franchise, le vétéran ayant signé un contrat d’un an pour finir son aventure avec le Thunder.

Quatre saisons avec les Sonics, ensuite relocalisés à Oklahoma City où il y jouera dix ans, voilà par quoi on commencera la retrospective sur la carrière de Nick le col-bleu. Jamais All-Star, jamais en couverture d’un grand magazine, jamais auteur d’un immense discours ou propriétaire d’un record NBA, Collison n’est certainement pas le joueur que les fans retiendront en premier lorsqu’ils penseront au Thunder. Et pourtant, on peut aussi inverser la formule, dans le sens positif, le vrai sens quelque part. Par exemple ? Jamais en retard, jamais dans le refus d’aider ses coéquipiers, jamais dans le besoin de bouffer le plus de dollars possibles, jamais dans le moindre fait-divers irresponsable. Nick Collison était juste là, faisant son travail au quotidien, bastonnant sous les arceaux et respectant les petits détails du jeu qui font de votre équipe une armada solide. Les anciens le répètent souvent, un des plus beaux compliments qu’on puisse faire à un joueur est de dire qu’il est un vrai vétéran : Collison en est la définition. Pas le plus hype, mais certainement celui qu’on respecte le plus, pour sa sagesse, son expérience et sa capacité à faire le sale boulot en retroussant ses manches.

Hier, le natif d’Orange City dans l’Iowa a pu réaliser un petit rêve que de nombreux joueurs partagent. Réaliser l’intégralité de leur carrière pour la même franchise. Cela semble con dit comme ça, mais ils ne sont pas nombreux à l’avoir fait sur une aussi longue durée. Dans un an, lorsqu’il prendra sa retraite, Collison n’aura que 10 joueurs qui auront joué plus longtemps que lui dans une seule et même franchise, sans déménager. Manu Ginobili, Hal Greer, Dolph Schayes, Tony Parker, John Havlicek, Reggie Miller, Tim Duncan, John Stockton, Dirk Nowitzki et Kobe Bryant. Un Top 10 qui a joué minimum 15 saisons pour la même enseigne, Nick ayant 13 campagnes dans sa besace et une quatorzième à compléter. Une qui pourrait être la plus belle, quelque part. Car au-delà du potentiel autour d’une association Russell Westbrook – Paul George, c’est la garantie d’une retraite en fin d’année qui offrira à Collison des hommages à foison dans sa communauté. Pas de billboard géant en plein New York, célébrant la carrière de l’intérieur, mais des messages touchants, venant de ceux qu’il a côtoyés pendant tant d’années.

Quasiment 5000 points et 5000 rebonds en carrière, pas de quoi en faire un Hall of Famer. Par contre, vous pouvez le noter de suite : le premier maillot retiré au Thunder, on sait déjà qu’il y aura marqué Collison au dos.

Source : Yahoo Sports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top