Grizzlies

Marc Gasol sait aussi shooter du parking : huit minutes de plaisir, la bise à Steph Curry et Klay Thompson !

Qu’il est beau notre Espagnol de 32 ans… A l’instar de son frère Pau, Marc s’est illustré cette saison par une impressionnante activité à 3-points. Lui qui les saisons passées se cantonnait au jeu dans la raquette, s’est retrouvé cette année délocalisé derrière la ligne extérieure pour notre plus grand bonheur. Au final, ce sont 111 paniers longue distance rentrés et le kiff de voir un grand gaillard de 2m16 enfiler les ficelles !

Si on vous avait dit que cette saison, Playoffs compris, Marc Gasol avait rentré 111 shoots à 3 points sur 280 tentatives, vous ne nous auriez pas cru… Presque 40 % de réussite derrière la ligne extérieure pour le Barcelonais de 32 ans, tout de même incroyable quand on sait que l’an dernier, après huit années passées sur les parquets de la Ligue, il tournait encore à un magnifique 12/66, soit 18% de réussite à 3 points. Marco n’aurait-il pas travaillé son shoot extérieur pendant l’été 2016…? Hmm, c’est à se poser la question, tant le revirement est impressionnant puisqu’en un an, il a pris quatre fois plus de shoot qu’en huit années passées sur les parquets NBA, multipliant son taux de réussite par deux ! Pas mal du tout pour le taureau espagnol ! Et puis parlons du geste : peu académique, les deux Splash Bro’s n’ont pas tellement de soucis à se faire, mais que c’est drôle de le voir lever à peine les pieds lors de son shoot… Si on remarque bien, l’Espagnol est tellement grand qu’il n’a même pas besoin de sauter lorsqu’il prend son tir, le pire étant donc qu’il se permet désormais de tirer du parking, toujours à sa façon : les pieds quasiment collés. Juste un petit saut parfois comme pour bien se mettre en rythme, mais sinon il faut admettre qu’il vise juste ! Oubliées néanmoins les ficelles à zéro degrès, arrêtons de déconner ce n’est pas non plus Ray Allen voire J.R Smith. Parlons d’ailleurs de l’artilleur des Cavaliers, qui se vante d’être un excellent shooteur à 3 points. Et bien finalement cette saison, si on regarde bien les stats, il a claqué un très moyen 95/271 soit 35% de réussite sur l’ensemble de la SR, assez loin des 38,8 % de réussite de Marc Gasol. Certes, nous sommes mauvaise langue puisqu’il a joué une trentaine de match en moins, mais une fois n’est pas coutume, c’est toujours bon de tacler notre GOAT à nous !

Mais que fait la police ? Signalons tout de suite cet homme aux autorités, un intérieur n’est pas censé shooter comme ça…  Huit minutes de plaisir où les paniers s’enchaînent, huit minutes avec l’impression que le mec a été touché par la grâce des Splash Brothers… Mais finalement, dans quelle direction ira notre Marc Gasol national ? Qu’est ce que ça pourrait bien être l’an prochain ? Des jump shots à la Curry du milieu du terrain…? Bref, régalez-vous, et rendez-vous dans quelques mois pour la réponse…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top