Documentaires

“Still KD : Through the Noise” : 35 minutes d’immersion poignante dans la vie de Kevin Durant aux Warriors

Malgré les critiques, les maillots brûlés, les menaces de mort et autres dérives insensées, Durant a préféré parler sur le terrain plutôt que dans la presse. Résultat des courses ? Une bague de champion, un titre de MVP  des Finales et un amour pour le jeu toujours plus que jamais présent chez le joueur. Petit bijou de Nike qui a consacré un documentaire spécial sur la première année de KD chez les Warriors, et le travail est à saluer : on ouvre grand les yeux. 

35 minutes passionnantes, entraînantes, envoûtantes. Nike a tenu à faire les choses bien, les grands moyens ont été déployés pour rendre un vibrant hommage à l’ailier de Golden State. KD avait besoin de changer d’air, s’épanouir dans une nouvelle ville, une nouvelle équipe pour atteindre le but ultime de tout basketteur : devenir champion NBA. Malgré 9 saisons de très, très, très hautes volées à Oklahoma City, le joueur a récolté les pires critiques possibles et imaginables. Près d’une décennie de sacrifices et d’efforts oubliés par les fans. Du sang, de la sueur, des rires et des pleurs et ce du premier entrainement de l’été jusqu’aux Finales NBA : Kevin Durant a tout donné au Thunder, et partir ne constitue pas un motif de haine et de rejet perpétuel. Le joueur a pris la décision la plus difficile de sa carrière à savoir quitter l’environnement dans lequel il était heureux pour graver, toujours un peu plus, son nom au Panthéon du basket mondial. Prendre une décision est un fait, assumer par des actes en est un autre. Un an après son départ, le constat est sans appel : KD est champion NBA, MVP des Finales et toujours le même homme, simple, souriant et amoureux du jeu.

Kevin Durant a rayonné pour sa première saison dans la baie. Traite, lâche et autres expressions insultantes envers le joueur n’ont jamais découragé voire même abattu Kevin Durant, qui a laissé son basket parler à sa place. Professionnel, concentré et plus que jamais mature, KD a faire taire les critiques en devenant champion NBA. Mille bravos à l’homme qu’il est devenu, capable de rester digne malgré le contexte hostile et défavorable qui l’entourait. Champion NBA et MVP des Finales. 

Source : Youtube 

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top