Playoffs NBA

La NBA ne bougera pas son format de Playoffs pour le moment : l’Ouest peut continuer à rouler sur l’Est

Playoffs
Source image : Zimbio

Avec une Conférence Ouest blindée et une Conférence Est sensiblement appauvrie, la NBA pensait peut-être se pencher sur son système de Playoffs pour tenter de modifier son format de compétition. Oui, mais non.

Ce n’est pas demain qu’on va avoir droit à différents types de Playoffs, vous pouvez le tatouer sur votre front. Adam Silver a justement été interrogé sur le format actuel et le potentiel déséquilibre qu’il pourrait y avoir entre les deux conférences, et le patron n’a pas semblé plus inquiet que cela. En effet, Silver a mentionné que le projet avait déjà été observé il y a deux ans afin de voir si un changement devait avoir lieu, mais les chiffres pointaient dans le sens d’un statu quo au sein de la Ligue et de son fonctionnement. Top 16 respecté au niveau des bilans, trop de déplacements en diagonale rien qu’au premier tour, à peine feuilleté le dossier Réforme PO était refermé et rangé dans l’armoire. Il faut dire que dans si on activait le format 1-16 sur les derniers Playoffs, le premier tour nous aurait offert un petit Wizards – Clippers, for sympathique sur le papier mais assez rageant en terme de logistique. Faire le tour du pays pour ne jouer qu’un match en cas de Game 5 puis rentrer au bercail, même si la différence est mineure dans la durée du trajet, c’était pas très bien vu par la NBA. Même chose au niveau de la balance en régulière : à quoi bon jouer 4 fois les Hornets et que 2 fois les Clippers, si Washington a plus de chances d’affronter Los Angeles au premier tour ? Voici certains des éléments mis en avant, et qui pointent vers une conservation du modèle actuel, donc en 8 Est + 8 Ouest.

“Je dirais que depuis l’étude de la question il y a deux ans, lorsqu’on nous avons évalué un potentiel changement et finalement décidé de ne rien bouger, il n’y a eu qu’une équipe faisant partie du Top 16 qui n’est pas allée en Playoffs, ce sont les Bulls de 2016. Je pense donc qu’une fois qu’on regarde les chiffres, ce n’est pas aussi flagrant que cela en a l’air. Est-ce qu’on va se pencher à nouveau sur cette idée ? Je pense que oui. Je crois qu’au sein de la Ligue, un format Playoffs de 1 à 16 semblait avoir plus de sens. Peut-être même qu’on devrait potentiellement reclasser les équipes après chaque round, comme certaines Ligues le font ? Je pense que ce sont des éléments dont nous allons continuer à regarder, mais ce n’est en tout cas pas en tête de nos priorités aujourd’hui.”

Avec tout le respect qu’on a pour Adam Silver et l’appréciation de son travail global, il est plus important de regarder dans le pare-brise que dans le rétroviseur actuellement. Car même si les chiffres récents peuvent soutenir sa théorie, il suffit de voir les mouvements récents sur le marché pour se rendre compte qu’une guerre civile aura peut-être lieu dans 8 mois dans de nombreuses rues. La jungle de l’Ouest qui peut ne qualifier que 8 équipes, pendant que des centre-aérés de l’Est auront eux aussi droit aux Playoffs ? Insupportable. Et on y fonce tout droit, c’est quasiment sûr. La saison dernière, une exception qui confirme la règle, tant les années précédentes ont montré un écart de niveau entre les équipes 8-9-10 de l’Est et les équipes 8-9-10 de l’Ouest. Imaginez être fan de Portland et galérer comme jamais à squatter votre Top 8, alors qu’en face les Bulls y vont en se curant le nez, même en tentant un semblant de tanking. Rien de plus rageant, comme cela a pu être observé dernièrement.

La NBA peut donc conserver le même modèle, nous expliquer par A + B que c’est mieux pour les joueurs et la logistique, mais la réalité restera celle-ci : ce ne sont pas les 16 meilleures équipes de la saison qui vont en Playoffs, juste les 8 meilleures de chaque conférence. Et ça, pour une Ligue aussi belle, ça cloche.

 

Source : RealGM Staff Report


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top