Jazz

Officiel : Thabo Sefolosha signe au Jazz pour 2 ans et 10,5 millions de dollars, ça va défendre dur dans l’Utah

Thabo Sefolosha

Il va falloir se lever tôt pour mettre plus de 80 points au Jazz la saison prochaine !

Source image : YouTube

A la recherche d’un joueur extérieur depuis le choix de Gordon Hayward de changer de crèmerie cet été, le Jazz a mis la main sur Thabo Sefolosha pour les deux prochaines saisons. Ce n’est pas tout à fait le même profil…

Les Hawks ne comptent donc conserver aucun joueur de leur effectif cet été. Après les départs de Paul Millsap et Dwight Howard, la franchise de Géorgie dit désormais au revoir à une autre pièce importante de son roster version 2016-2017. Atlanta n’a pas souhaité retenir Thabo Sefolosha qui s’est engagé à Utah jusqu’en 2019 pour 10,5 millions de dollars selon Shams Charania de The Vertical. Cette signature intervient quelques jours après la perte imprévue de Gordon Hayward qui a décidé d’aller voir à Boston si l’herbe était plus verte même si on peut difficilement comparer les deux joueurs.

Le Suisse évolue dans un registre totalement différent de l’ancien franchise player du Jazz. Ce swingman avant tout reconnu pour sa défense est capable d’alterner sur les postes 2 et 3 des deux côtés du parquet. Il offrira un peu de flexibilité à Quin Snyder à ce niveau-là même s’il ne règlera pas le problème de ces 22 points de moyenne par match qui se sont volatilisés cet été. Titulaire à 42 reprises sur les 62 matchs auxquels il a pris part cette saison à Atlanta, le compatriote de Clint Capela tournait à 7,2 points, 4,4 rebonds, 1,7 assist et 1,5 interception de moyenne. A 33 ans, il amène encore un peu d’expérience à un groupe encore jeune. Il faisait notamment partie de l’équipe du Thunder battue par Miami lors des Finales en 2012. Avec cette recrue, la défense d’Utah commence à prendre des allures de muraille infranchissable. Déjà première dans ce domaine la saison dernière avec 96,8 points encaissés par match, la franchise pourrait battre des records en 2018. Heureusement, l’arrivée de Ricky Rubio laisse encore un peu d’espoirs aux équipes adverses pour accéder au cercle sans s’écorcher dans les barbelés.

C’est une signature intéressante pour le Jazz qui ne lâche pas trop de billes dans l’histoire pour ramener l’un des plus grands spécialistes du pays. Avec lui, Utah va encore déranger pas mal de franchises l’année prochaine, surtout quand il sera question de marquer des paniers. C’est un renfort de poids en vue d’aller encore plus loin en Playoffs dans un an.

Source texte : The Vertical


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top