Magic

Officiel : C.J. Watson coupé par le Magic, le maillon faible à la mène d’Orlando

Maillon Faible Laurence Boccolini

Au revoir !

Source image : YouTube

La signature de Shelvin Mack à la mène laissait peu d’espoirs concernant l’avenir de C.J. Watson en Floride. Le journeyman a été coupé par le Magic et va devoir chercher une nouvelle destination pour poursuivre son périple en NBA.

Avant de se faire licencier, Rob Hennigan a quand même eu le temps de mettre de dawa dans les finances d’Orlando. Avec une marge minime pour aborder cet free agency, John Hammond n’a pas pu faire des miracles. Le Magic est donc resté particulièrement discret depuis le 1er juillet, se contentant à peine de signer Shelvin Mack pour dépanner à la mène. Le problème, c’est qu’Orlando avait déjà tellement de dollars engagés pour la saison prochaine que la franchise ne pouvait absolument pas se permettre le luxe de posséder quatre meneurs. C’est donc en toute logique que le Magic a fait ses adieux à C.J. Watson dont le contrat n’était pas garanti en 2018.

Orlando avait jusqu’à lundi 23h59 pour couper le natif de Las Vegas qui ne va même pas pouvoir aller se faire voir du côté de la Summer League organisée en ce moment chez lui pour retrouver un employeur. L’opération a permis au Magic d’économiser quatre des cinq millions de dollars qui étaient prévus si C.J. Watson était resté une saison de plus à Disneyland. Arrivé en 2015 en provenance d’Indianapolis, il n’a jamais vraiment séduit les dirigeants. Gêné par une blessure au mollet, il n’a pris part qu’à 95 rencontres en deux ans pour des moyennes loin d’être transcendantes (4,5 points, 2,1 assists à 30,1% de loin). Il ne laissera pas un grand souvenir à Evan Fournier et ses coéquipiers pour son impact sur le parquet. D’autant qu’avec Elfrid Payton, D.J. Augustin et Shelvin Mack, les minutes risquent déjà de coûter cher à l’Amway Center l’année prochaine.

A défaut de ramener de gros agents-libres, Orlando réalise de petits ajustements pour soulager les finances. Grâce à cette opération, le Magic bénéficie encore de 8,9 millions de dollars pour atteindre le cap space. Un argent qui ne sera pas de trop si la franchise de Mickey souhaite se renforcer un peu pour viser mieux qu’une treizième place à l’Est en 2018.

Source : Orlando Magic


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top