Rockets

Carmelo Anthony se sent plus que jamais proche de Houston : le Big Three bientôt acté ?

Carmelo Anthony

Carmelo peut-il devenir une troisième option ?

Source image : YouTube

La saga autour de Carmelo Anthony n’en finit plus. A chaque épisode, de nouveaux rebondissements, des scénarios rocambolesques et une histoire qui nous rappelle les meilleurs Spielberg. Annoncé partout cet été, Melo serait plus proche que jamais de Houston et ses grattes-ciels. On a les chips, les cacahuètes et la boisson : prenez place. 

New York. Sa statue de la liberté, son Empire State Building, son Musée d’Art Moderne, Coney Island, l’équipe NFL des Giants mais aussi – et malheureusement – les Knicks. L’ailier rêvait de gloire, titres et victoires, il n’aura connu que défaites, désillusions et night clubs. Cette histoire d’amour entre la star et sa ville est sur le point de s’arrêter, semble-t-il. Après une intersaison fructueuse, les Rockets font preuve de fougue en courtisant le 3ème choix de la Draft 2003. Ce dernier se verrait déjà jouer en rouge l’an prochain, selon Ian Begley de chez ESPN. Après sept saisons dans la Big Apple, tout laisse à penser que la clause de non-transfert du joueur va sauter si les deux front offices trouvent un accord. Après de longues négociations infructueuses avec Cleveland et les Clippers, il semblerait que Melo puisse enfin quitter la situation catastrophique dans laquelle il se trouve, qu’importe les séances shooting de Lala sur Central Park. Le journaliste américain s’est ouvert pour nous livrer ses dernières pépites :

“Carmelo Anthony se sent assez relativement confiant quant au fait qu’un accord sera trouvé avec Houston. Les Knicks ont aussi confiance et pensent que le projet se réalisera.”

Problème, cela coince niveau négociations. Le GM de Houston est en effet un fin roublard. Après avoir fait ses gammes dans les souks de Marrakech, ce dernier aurait proposé à la direction des Knicks de récupérer Carmelo contre Ryan Anderson. L’audace est à saluer. Côté New York, il est impensable de récupérer un 4 shooteur en ayant le visage de la franchise sur  le même poste en la personne de Kristaps Porziņģis. Une troisième équipe va sûrement devoir être impliquée dans le trade pour caser la gâchette du Texas. Ce Daryl Morey est un bon vivant, jamais rassasié même quand la nourriture est de qualité et en abondance. Bien que la franchise ait attiré Chris Paul – contre Pat Beverley, Lou Williams, Sam Dekker et quelques cacahuètes – dans sa navette spatiale, quand on aime on ne compte pas et la gourmandise n’est jamais de mise. Chris Paul va apporter ce qui pouvait manquer à James Harden l’an passé, à savoir une option sérieuse à ses côtés et cette capacité à aborder chaque match sérieusement. Son apport, combiné au magicien Harden et à la possible arrivée de Melo placerait Houston dans une position de rival on ne peut plus sérieux pour les Warriors. Va quand même falloir supprimer la ligne à 3 points, sinon c’est plus du jeu.

Melo est en instance de départ, et tout porte à croire que sa ceinture de sécurité est bien attachée jusqu’au Toyota Center des Rockets. Après avoir géré la prolongation d’un James Harden généreux et prêt à se sacrifier financièrement – 228 millions sur les six prochaines saisons – les négociations pour attirer Melo vont repartir de plus belle. Les fans de basket espèrent voir le joueur enfin exporter ses talents or du bourbier de New York, au cœur d’une franchise sexy et ambitieuse portée par un probable trio magique : Chris Paul, James Harden et Carmelo Anthony.

Source : ESPN 


1 Comment

1 Comment

  1. Rodzilla

    12 juillet 2017 à 8 h 06 min at 8 h 06 min

    Ca ne vaudra jamais la triplette Moon, Manix et Malone en terme de magie !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top