Suns

Officiel : Alan Williams prolonge à Phoenix pour trois ans, les Suns gardent leur soldat local

Alan Williams

Un Cactus de combat !

Source image : youtube

Après ne pas avoir été drafté en 2015 et avoir dû passer par la Summer League du même été puis par la Chinese Basketball Association, Alan Williams a fini par signer un contrat de 10 jours avec les Suns en mars 2016 pour très vite se retrouver à parapher un deal de deux saisons. Puis la franchise d’Arizona a mis en place la qualifying offer sur l’ami Williams, faisant de lui un agent-libre restreint avant de finalement lui proposer un contrat de trois ans pour 17 millions de dollars.

L’information est sortie via Shams Charania de The Vertical.

L’agent-libre restreint Alan Williams s’est mis d’accord avec les Suns sur un deal de trois ans pour 17 millions de dollars, selon une source de la ligue.

Le natif de Phoenix restera donc au pays pour continuer à peser sous les cercles. Car si la voie empruntée par Alan Williams jusque là n’est pas des plus classiques, il a su se rendre très utile dans la rotation des Suns où un rôle de pivot remplaçant lui est clairement dévolu en fonction des états de forme du vieux Tyson Chandler ou du fragile Alex Len. Malgré sa petite taille pour le poste (2m03), Williams sait se faire sa place dans la raquette grâce à un corps aussi volumineux que robuste (au moins 115 kilos). Il est très actif au rebond et plutôt adroit près du panier, zone dans laquelle il s’est montré capable de finir des deux mains et dans beaucoup de situations différentes (après avoir roulé sur pick-and-roll, après un rebond offensif…).

Ainsi, il a proposé 7,2 points (à 51,7% au tir) accompagnés de 6,2 rebonds en 15 minutes de moyenne par rencontre en sortie de banc sur la saison dernière. Et mine de rien si le potentiel technique du garçon n’est pas dingue, son énergie et son activité sont des valeurs sûres. Pour preuve cette petite statistique qui n’est pas anodine : sur les 19 matchs où il a pu passer plus de 20 minutes sur le parquet, il en a fini 15 en double-double dont quelques uns très costauds comme ce 16 points – 17 rebonds en 25 minutes contre les Warriors en avril ou ces 17 points – 15 rebonds en 33 minutes contre les Bucks en février.

Alan Williams n’est pas un joueur flashy. Il n’est pas de ceux qui vont nourrir les highlights de la nuit. Mais c’est un gros bosseur, un soldat que les Suns ont eu bien raison de signer pour quelques saisons à moins de 6 millions de dollars l’unité…

Source : Yahoo Sports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top