Divers

Le binôme du jour : Anthony Davis et DeMarcus Cousins, toutes leurs actions en duo la saison passée

Coéquipiers depuis quelques mois, Anthony Davis et DeMarcus Cousins ont pu installer les bases d’une relation qui pourrait faire mal à l’avenir : retour sur les débuts d’une paire d’as.

Qui aurait pu l’affirmer, il y a un an ? Qui aurait été capable de dire que le pivot des Kings et l’intérieur des Pels allaient se retrouver dans la même raquette. La simple mention aurait foutu le feu à toutes les autres discussions au sein de la Ligue, car on parlerait de deux des… dix meilleurs intérieurs au monde, de quoi assurer un avenir glorieux à New Orleans. Et pourtant, et pourtant, c’est bien la réalité dans laquelle nous vivons aujourd’hui : Boogie et AD sont coéquipiers, ils ont été unis en février dernier et ont entamé leur programme de démolition en deuxième partie de saison. Difficultés évidentes, en jouant sous les ordres d’Alvin Gentry qui offre le spacing d’une place dans le RER B à 18h30. Difficultés évidentes aussi, en demandant à deux joueurs qui étaient précédemment le coeur de leur attaque de bien vouloir partager le cuir. Pas de quoi inquiéter le duo de All-Stars, eux qui veulent gagner et feront les sacrifices nécessaires pour y arriver, mais un temps d’adaptation qui est en cours de progression et demandera aux fans de Louisiane de garder leur sang-froid.

Car mine de rien, la Conférence Ouest est devenue une jungle invivable dans laquelle les équipes les moins fournies seront gardées en prison, et aux dernières nouvelles les Pelicans n’ont pas eu droit à un renforcement de choix cet été… De tête, peut-on nommer 8 équipes qui seraient capables d’aller en Playoffs dès demain, dans le meilleur des mondes ? Warriors, Spurs, Rockets, Thunder, Clippers, Blazers, voilà 6 équipes suffisamment profondes pour aborder la campagne à venir avec confiance. Derrière, deux spots pourraient se partager entre les Nuggets, les Grizzlies, le Jazz, les Wolves et donc nos amis les Pelicans. Voilà la perspective devant laquelle Davis et Cousins doivent se retrouver aujourd’hui. Deux immenses joueurs, mais qui devront cartonner et compter sur l’apport des autres pour découvrir les Playoffs en duo (Davis a déjà participé en solo).

Voici donc ci-dessus les petites séquences entre DeMarcus et Anthony, en espérant qu’ils nous régalent tout au long de la saison prochaine. Courage à l’Ouest, courage…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top